Incarnant les nouveaux codes esthétiques d’Opel, le GT X Experimental annonce également l’électrification progressive des modèles de la marque, désormais propriété du groupe tricolore PSA.

Succédant à l’Opel GT, un concept de sportive révélé en 2016 à Genève, le GT X Experimental s’attaque à un segment beaucoup plus populaire : les SUV qui devraient représenter 40 % des ventes du constructeur à l’horizon 2021. Crossover du segment B, le GT X mesure 4,06 m de long, 1,83 m de large et 1,53 m de haut. De quoi venir s’attaquer au Renault Captur ou à la Peugeot 2008.

Brand Concept Vehicle

S’il pourrait annoncer un futur modèle de série, le GT X est avant tout un « Brand Concept Vehicle » qui, au sens large, annonce le renouveau esthétique des modèles du constructeur. Un concept présenté comme une nouvelle phase du plan PACE! censé relancer le constructeur suite à son acquisition par PSA en 2017.

Appelé à équiper tous les nouveaux modèles du constructeur, le Vizor devient la nouvelle signature visuelle de la marque. Inspiré de l’Opel Manta A des années 70, celui-ci se caractérise par un bandeau noir traversant toute la calandre. Une calandre qui pourra être ouverte ou pleine dans le cas des véhicules électriques. A l’arrière, les feux arborent la même forme qu’à l’avant.

Très épuré, l’intérieur se caractérise par un tableau de bord dans lequel s’intègre un large écran. Il est complété par deux petits moniteurs affichant les images des rétroviseurs, remplacés par un système de caméras. Le volant reprend quant à lui la forme de l’Opel Vizor. Lumineux et alimenté à LED, le logo reste droit quelle que soit l’inclinaison du volant. Fixés au tunnel central, les quatre sièges donnent quant à eux l’impression de flotter dans les airs…

Batterie 50 kWh et recharge par induction

Si le design reste au cœur de ce nouveau concept, Opel nous donne tout de même quelques informations sur son système de propulsion.

Alors qu’elle entend « électrifier » l’ensemble de ses voitures d’ici 2024, la marque à l’éclair annonce la présence d’un système de charge par induction et d’une batterie de 50 kWh. Une capacité similaire à celle de la plateforme eCMP du groupe PSA qui laisse présager 300 à 350 kilomètres d’autonomie en cycle WLPT.

Milieu des années 2020

Pour Opel, le passage du concept à la réalité prendra encore quelques années. L’arrivée des premiers modèles conçus autour de ce nouveau design n’est pas prévue attendue avant le milieu des années 2020.

Le constructeur pourrait toutefois commencer à reprendre certains éléments sur ces prochains modèles. On pense notamment à la prochaine génération de l’Opel Corsa qui, annoncée pour 2019, sera également proposée en version 100 % électrique l’année suivante. Affaire à suivre !

Opel GT X Experimental : le SUV électrique à l’éclair
3.9 (77.65%) 17 vote[s]