Barack Obama, président Lithium ?

Barack Obama a visité plusieurs acteurs du véhicule électrique ces derniers mois.

Le Président Obama a déjà fait quatre visites officielles d’usines de batteries lithium. Depuis son élection, il ne rate pas une occasion pour promouvoir les technologies vertes.

Le Recovery Act de 2009, cette infusion massive de fonds fédéraux pour essayer de sortir de la crise économique, attribua 2,4 milliards de dollars de subventions pour l’industrialisation de la voiture électrique, et notamment des batteries lithium, un domaine où les constructeurs asiatiques ont pris une grosse avance.

L’état du Michigan, où se trouve Detroit, a été gravement touché par la crise de l’automobile américaine, ayant perdu plus de 800 000 emplois. Et c’est donc de concert avec les autorités locales du Michigan que l’administration Obama a entrepris un véritable plan de reconquête technologique et industrielle, basé sur les batteries lithium.



Grâce à ces subventions, 17 usines liées à la fabrication de batteries sont en construction dans le Michigan, dont celles de :

  • Compact Power, une filiale du Coréen LG Chem, qui fournira les batteries de la Chevrolet Volt, de la Focus électrique et des modèles électriques de Hyundai/Kia ;
  • Johnson Controls et Saft, une joint-venture entre l’américain et le français, dont les batteries équipent les hybrides de BMW et Mercedes, ainsi que la Ford Connect Electric ;
  • A123 Systems, qui fabrique les batteries pour Fisker, la Fiat 500 électrique et le camion eStar de Navistar ;
  • EnerDel, le fournisseur de Think et de la Volvo C30 électrique.

D’ici à la fin de 2012, le Michigan à lui tout seul aura une capacité de production de 400 000 batteries lithium. Elles s’ajouteront à l’ambitieux programme de Nissan dans le Tennessee (200 000 batteries par an).

L’objectif de l’administration Obama est de transformer les USA en leader de la batterie lithium, et de représenter 20% de la production mondiale en 2012, et 40% d’ici la fin 2015. Et bien sûr, de créer des dizaines de milliers de nouveaux emplois.