Fraichement présentée, la cinquième génération de la citadine Renault fait dans la continuité stylistique mais apportera une nouveauté d’importance : une variante hybride prévue dès l’an prochain.

La nouvelle et cinquième mouture de la Renault Clio s’est découverte au grand jour en cette fin janvier, avec un physique très conservateur pondéré par un intérieur d’apparence plus flatteur. Mais nous attendons la vraie nouveauté sous le capot : une motorisation hybride.

Enfin l’hybride

La technologie hybride E-Tech développée par Renault cumulera environ 130 chevaux apprend-on auprès de L’argus. Elle mêlera un moteur essence 4 cylindres 1,6 litre d’origine Nissan à deux unités électriques installées à l’avant. La première sera un moteur de traction tandis que  la seconde servira d’alterno-démarreur. En complément, une transmission maison inédite dénuée d’embrayage sera associée à différents modes de conduite dont un à l’arrêt où le moteur essence servirait de générateur à la batterie.

L’ensemble sera appuyé par une petite batterie 1,2 kWh sur la version hybride, de quoi évoluer sur quelques kilomètres en mode zéro émission ou à faible allure.

Disponibilité début 2020 

La nouvelle Renault Clio V arrivera en concessions au second semestre 2019. Pour la vesion hybride E-Tech, il faudra encore patienter jusqu’à début 2020.

La Renault Clio E-Tech sera la première des 12 nouveautés électrifiées de la marque lancées sur le marché d’ici 2022, dont le Captur II et la Mégane restylée. Ces dernières profiteraient d’une déclinaison E-Tech hybride rechargeable, à batterie de 9,8 kWh allouant près de 50 km d’autonomie électrique.

Nouvelle Renault Clio E-Tech : l’hybride pour 2020
3.8 (76.57%) 35 votes