Offrant jusqu’à 452 kilomètres d’autonomie, le nouveau Kia e-Soul sera un peu moins cher que le Kia e-Niro. Pour 2019, Kia France nous annonce un objectif de plus de 500 commandes en France.

Après le Kia e-Niro, l’interview de Frédéric Chouraqui, responsable du service mobilité et véhicules électriques, se poursuit avec le nouveau Kia e-Soul. Grosse sortie de ce début d’année pour la marque coréenne, la nouvelle version du crossover électrique partagera la même plateforme que son grand frère. Au programme, deux configurations : la première associant une batterie de 39 kWh à une motorisation de 136 chevaux et la seconde avec 64 kWh et 204 chevaux. En cycle WLTP, comptez respectivement 277 et 452 kilomètres d’autonomie avec une charge.

Moins cher que le e-Niro

En France, la commercialisation du Kia e-Soul débutera au tout début du mois d’avril, soit probablement la semaine prochaine. « Nous sommes en train de valider le prix. Il y a un contenu du e-Soul assez dense qui fera que son prix de vente sera inférieur à celui du e-Niro (vendu à partir de 38.500 € hors bonus ndlr) mais pas si éloigné » nous confie notre interlocuteur.

E-active, e-design, e-premium… comme pour le e-Niro, trois finitions seront proposées mais les équipements seront différents.

Des sensations différentes

Privilège de la fonction, Frédéric Chouraqui roule déjà avec le nouveau Kia Soul électrique depuis quelques semaines.

« Même s’ils reposent sur la même technologie, on est sur deux philosophies différentes » souligne le responsable de Kia. « Le e-Niro est plus incisif dans son comportement alors que le e-Soul est plus paisible. La puissance arrive de façon un peu moins brutale que sur e-Niro mais le plaisir est le même » poursuit-il avant de nous lister les avantages de cette nouvelle version du Soul. « L’habitacle est gigantesque. Le coffre a grandi pour offrir beaucoup plus de polyvalence. L’agencement intérieur fait un bond en avant incroyable en termes d’ergonomie et de qualité perçue. C’est vraiment un véhicule plaisir, qu’il sera possible de personnaliser ».

Plus de 500 commandes prévues pour 2019

Ni diesel, ni essence… le nouveau Soul ne sera qu’électrique ! « Pour 2019, on pense qu’on va aller delà des 500 commandes et réaliser entre 300 et 400 livraisons » chiffre notre interviewé. « Les objectifs sont moindres que le e-Niro car on commence un peu plus tard. Jusqu’à présent on faisait environ 1000 soul électrique par an. Je pense qu’on sera au-dessus en année pleine » estime-t-il.

Quant aux délais de livraisons, tout pourrait aller très vite pour celles et ceux qui valident les premières commandes. « Si c’est un véhicule qu’on a dans nos stocks, on pourra le livrer en quelques semaines » souligne Frédéric Chouraqui.

Nouveau Kia e-Soul : début de commercialisation en avril
2.7 (53.68%) 57 vote[s]