Nissan TeRRA ou le futur à l'hydrogène

Le constructeur nippon va présenter un concept-car 4 roues motrices propulsé par une motorisation électrique et une pile à combustible hydrogène lors du Mondial de l’automobile à Paris.

Malgré un démarrage timide des ventes de la LEAF, Nissan persévère dans la mobilité électrique. Conscient que toutes les voitures électriques ne pourront pas se contenter de l’autonomie limitée offerte par les batteries, le constructeur explore la voie de la pile à combustible hydrogène.



Le concept TeRRA est donc un gros SUV compact propulsé par une motorisation électrique particulière : les roues avant utilisent le moteur de la Nissan LEAF tandis que les roues arrières accueillent chacune un moteur électrique séparé.

Comme il n’y a pas d’arbre de transmission, Nissan a gagné de la place et a rendu le plancher complètement plat. Les sièges ont d’ailleurs été disposés en diagonale, ce qui au final n’est pas non plus d’une utilité incroyable…

La pile à combustible prend place à l’arrière de la voiture, sous le plancher. C’est un module plat et extrêmement compact, conçu par Nissan, qui délivre une puissance volume de 2,5 kW/L.

Le constructeur travaille sur la pile à combustible depuis 1996 pour en améliorer les performances et en baisser le coût. La pile utilisée pour le TeRRA coûte ainsi six fois moins cher que le modèle datant de 2005. Nissan précise que la quantité de métaux précieux onéreux a été réduite de trois-quarts par rapport à la version précédente.

On sent donc que Nissan croit dans cette technologie. La dernière phrase de leur communiqué de presse est d’ailleurs étonnamment explicite : « TeRRA est un pur concept-car, mais il laisse entendre que Nissan est prêt à produire de série des véhicules électriques à pile à combustible dès que l’approvisionnement en hydrogène sera possible à grande échelle. »

Il n’y a plus qu’à…

Photos de la Nissan TeRRA

Vidéo de la Nissan TeRRA