Marché automobile : l’électrique a dépassé le diesel, la Megane tient tête à la Model 3


Événement historique sur le marché automobile français : en septembre, plus de voitures électriques ont été immatriculées que de voitures diesel.

Publicité

Les courbes se croisent bien plus vite qu’imaginé. En septembre, près de 22 500 voitures particulières électriques ont été immatriculées en France, contre 20 316 voitures à moteur diesel ! Les modèles électriques ont ainsi atteint une part de marché record, avec 16 % du total de septembre. 

Ce total a été de 141 142 véhicules, en hausse de 5,5 % par rapport à septembre 2021. Mais le marché reste à un niveau bas. Il y avait ainsi eu 160 000 voitures immatriculées en septembre 2019. La production et donc la livraison sont toujours perturbées par la pénurie de semi-conducteurs.

Ce manque de composants électroniques incite les marques à favoriser la production de certains modèles au détriment d’autres. Cela peut donc parasiter les classements de ventes. Mais la chute du diesel et la montée en puissance des électriques ne sont pas des phénomènes nouveaux !

Et si certains ont pu hésiter ces dernières semaines face à la hausse des prix de l’électricité, le marché de la voiture électrique est avant tout porté par les particuliers, qui ont représenté près de deux tiers des livraisons en septembre. Avec une nouvelle chouchoute : la Renault Megane E-Tech électrique.

À lire aussi En Europe, une voiture électrique vendue sur cinq vient de Chine

Pour le troisième mois de suite, la compacte du Losange est en tête des ventes sur le marché des électriques, avec encore 2 897 immatriculations. Elle tient ainsi à distance la Tesla Model 3, et ses 2 202 exemplaires. Fidèle à ses habitudes, la marque américaine a surtout livré ses clients en fin de trimestre. Mais la berline est en recul de 22 % sur un an. Pas étonnant : elle est concurrencée en interne par le Model Y, dont 1 261 exemplaires ont été livrés le mois dernier en France.

La Dacia Spring confirme son succès, en étant encore troisième, avec 2 170 immatriculations. Elle devance de peu la Peugeot e-208 (2 129 exemplaires). En septembre, la Renault Twingo a battu la Fiat 500e, grâce à 1 387 livraisons, contre 1 269. La petite du Losange a aussi battu sa grande sœur, la Zoé, qui plonge : 1 118 ventes, deux fois moins qu’en septembre 2021. Le top 10 est complété par le Peugeot e-2008, 9e avec 867 ventes, et la Volkswagen ID.3, 10e avec 632 ventes.

Sur le cumul 2022, la Peugeot e-208 reste la reine des ventes électriques, avec 14 111 immatriculations. Elle devance la Dacia Spring (13 022) et la Fiat 500 (12 454). Il y a ensuite dans un mouchoir de poche les Twingo, Zoé et Model 3 (avec 10 702, 10 634 et 10 265 ventes). Elles pourraient être rapidement doublées par la Mégane. Arrivée dans les concessions en mai, elle cumule déjà 9 154 immatriculations.


En savoir plus sur le véhicule Renault Megane électrique

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre