| Sur
27 août 2019 18:59

Lancement de la production pour la Polestar 1

Par Matthieu LAURAUX

L’usine chinoise de la nouvelle marque du groupe Volvo inaugure la production de son premier modèle, le coupé hybride sportif Polestar 1 de 600 ch et 150 km d’autonomie.

Ce n’est pas souvent que l’on peut relayer le départ de la production d’une nouvelle marque automobile. La filiale sport et électrifiée de Volvo, Polestar, a donné son coup d’envoi ce 27 août 2019.

Le tout premier véhicule, la Polestar 1, a vu son usine d’assemblage inaugurée. Bâtie en Chine à Chengdu Plain, elle sera chargée de produire environ 500 coupés hybrides rechargeables par an.

La Polestar 1 en tremplin

Le lancement de la marque est orchestré par un modèle nageant pourtant entre deux eaux. Ancien dérivé coupé C70 de la berline S60 chez Volvo, le projet s’est retrouvé comme icône de Polestar par sa motorisation hybride rechargeable.

Le coupé au Festival of Speed de Goodwood en juillet 2019

Rappel, un moteur thermique 4 cylindres 2 litres essence s’associe à une unité électrique à l’avant et deux à l’arrière. La combinaison atteint 600 chevaux de puissance et 1.000 Nm de couple. Plus qu’une hybride rechargeable classique, sa batterie est la plus grande de la catégorie. Sa capacité de 34 kWh permet une autonomie de 150 km. Son prix est de 155.000 €.

La Polestar 2, virage de l’électrique

Mais ce véhicule restera le seul du genre dans l’histoire du constructeur. La Polestar 2 va prendre le relais, une berline familiale électrique dont le projet a démarré chez Volvo en tant que berline S40. Avec une batterie de 77 kWh et deux moteurs de 150 kW (408 ch au total), elle ira rivaliser avec la Tesla Model 3, avec 500 km d’autonomie.

La Polestar 2

Le constructeur proposera une plus petite batterie. Plus abordable, son prix de base est inférieur à 40.000 €. Patience toutefois, le lancement en France sera opéré seulement mi-2020.

Matthieu LAURAUX

Lire les commentaires

  • Ce produit est uniquement destiné à diminuer les taxes sur les émissions de CO2.
    Histoire de verdir la gamme, 500 exemplaires par an, une blague,,,,,

  • polestar 1 sert a rien. appart sur circuit si vous l’emmenez sur un plateau .
    polestar 2 a voir, performance réel. 40000 entré de gamme ! vu le prix des options chez volvo ça peu monter vite.
    enfin du sérieux concret. a suivre...

  • Elle est sympa celle là de voiture, mais bon on voit qu'on a toujours besoin d'un moteur thermique derrière pour assurer l'autonomie et la puissance.

    • au contraire, pas sûr que la Polestar 1 sera vraiment commercialisée, c'est la 2 (full electric) qui pour l'instant est assurée de l'être

    • En phase de transition, pour ceux commerciaux (et autres) qui roulent beaucoup en mégalopoles et leurs banlieues, il paraît logique de pouvoir disposer en hybride d'une autonomie de 150 km pour traverser ces régions densément peuplées et fortement polluées !

  • En effet, puissance surabondante...., "très efficace" pour labourer les rizières entre talus arborés, gagnées péniblement sur le désert grandissant qui menace gravement Pékin au nord-ouest...!§!

    Yeux bridés de trop serviles, distraits jusqu'à l'aveuglement par les "avancées" technologiques ? Tel qu'aux USA avec la désertification de la Sun-Belt dans les années 20...?
    Qui l'évoque à Davos ou au G7 et corrige le tir ??? Quelle I.A. y pousse ???

  • L'hybride rechargeable est un dispositif de transition dont personne ne sait vraiment prédire la durée de vie. On observe que l'offre constructeur s'étoffe, en particulier chez les généralistes, mais que le client se demande s'il n'est pas en train d'acheter une chimère.
    L'hydravion était la bonne solution tant que l'on n'avait ni longues pistes en dur ni réacteurs. Il reste incontournable pour certains lieux et certaines missions (et puis c'est vraiment marrant)
    L'hybride rechargeable est la bonne solution en l'absence de réseau de recharge rapide ou de batteries de troisième génération, cinq ans, dix ans ?

    • bien vu le rapport à l'hydravion.
      il vallait vraiment le coup en son temps, il n'était pas idiot d'y passer loin de là, mais une fois le concept définitif établi (l'avion) , le modèle transitoire s'efface.

      je ne vois pas un PHEV tenir durablement face à un EV de 500/600 kms d'autonomie sur autoroute et recharge rapide.

    • L'hybride rechargeable est un leurre voué à ralentir la disparition de l'industrie thermique. Il est efficace dans cette mission à triple titre :
      - donner bonne conscience aux utilisateurs de thermiques qui peuvent dire " Bah, nous aussi on roule vert !"
      - pourrir l'image des electriques en déclarant "Vous voyez bien que l'électrique n'est pas la panacée. L'hybride est bien meilleure, puisqu'elle tire son parti en toute situation".
      - et enfin, le meilleur pour la fin, savez vous ce qui se passe pour une batterie Li-ion que l'on vide et recharge tous les jours (car nos constructeur veillent bien à ne mettre que 10 à 15 kWh dans leurs hybrides, à peine de quoi faire un aller retour au boulot) ? Non ? Bah, au bout de trois ans, la batterie perd tellement d'autonomie que les propriétaires vont s'empresser de dire à leurs voisins " Si vous avez le choix, évitez une electrique car les batteries ne sont pas au point et sont mortes au bout de trois ans !!!"
      CQFD ! ☹

      • lapidaire mais assez faux :
        -1) les PHEV de particuliers (pas les flottes de méga berlines / méga SUV achetées PHEV pour des raisons de TVS exclusivement) roulent en quasi full élec depuis les origines : Ampéra / Volt, mitsu PHEV, et mon petit Niro PHEV
        -2) ça crée une grande frutration quand le groupe thermique démarre et qu'on voit notre score électrique s'effondrer, ça te convertit plutôt à l'électrique qu'autre chose
        -3) les batteries ne sont pas cyclables à fond (-20% pour la niro !) et on a du recul : les batt des Ampera se sont révélées extrêmement durables au final, ainsi que celles des Mitsu

      • Hé Oui, c'est le problème des solutions de transition, il est difficile de démêler ce qui appartient au stade précédent, celui que l'on veut quitter et ce qui augure du stade suivant, qui sera vraiment mieux !
        Pour : la vertus sans les angoisses, des batteries moins lourdes et un véhicule qui peut polluer en "endroits choisis"
        Contre : la somme de tous les défauts, présentée comme l'addition de toutes les qualités !

  • 150k€ vraiment ?
    Je ne comprends même pas le concept avec ses trop nombreux moteurs, pourquoi en avoir autant ? Comment ce prix est justifié ? Pour qui?
    Et mettre ce prix pour un truc aussi fade ?
    Je ne comprends vraiment pas comment ils se positionnent.

    • Je ne comprends pas non plus, son prix est excessif surtout si le nouveau modèle électrique coute trois fois moins cher. La première génération est une pure perte dans ce cas là.

  • si ça peut faire baisser les prix de la model 3 c'est cool pour le reste , jamais je n'acheterai de marques chinoises

    • C'est quoi la marque de ton smartphone ? Et même si c'est une pomme à moitié bouffée, elle est fabriquée où ?

      • avant de répondre bêtement essaie de comprendre les enjeux économiques et surtout le système économique scandaleux de la chine vis à vis de nous occidentaux !!!

      • pour te répondre simplement cette marque est coréenne et qu'il soit assemblé en chine ou en corée ne change pas grand chose , le bénéfice en revient avant tout à une démocratie plutôt qu'un pays de truands !

      • ... il y a tout de même une "légère" différence entre concevoir et assembler ...

  • (Avec une batterie de 77 kWh et deux moteurs de 150 kW (408 ch au total), elle ira rivaliser avec la Tesla Model 3, avec 500 km d’autonomie)
    Cool, il faut espérer que Ionity se bouge d’ici 2020 car pour l’instant c’est clairsemé en France et invisible en Espagne...

      • Alors déjà les 68 vont dépasser les 100 d’ici fin 2020 et dans une station il y a en moyenne 10 Superchargers, l’avantage c’est qu’il n’y a pas d’attente car réservé à Tesla contrairement à ionity qui risque d’être vite débordé avec 4 bornes rapides pour chaque station.(il est probable dans le futur qu’une Porsche Taycan ou autres Jaguar attende 1 heure derrière une coréenne avant de pouvoir se recharger...)
        https://www.zupimages.net/up/19/35/lyzq.jpeg

        • ironique:
          ...depasser les 100 d ici fin 2020....ya encore des gens pour croire aux annonces de Tesla ;-)

          objectivement ce que fait Tesla avec ses Supercharger est assez dingue. qd on voit qu il n y a la non plus (comme sur la ModelS) aucun concurent qui ose se lancer. (Ionity sont a pleurer)

          • Ionity n'est pas à pleurer (verse plutôt des larmes sur sodetrel, ils ont changé de nom mais pas de politique), laisse les monter en puissance. Mais Tesla est loin devant!

          • Tesla à 68 sites de charge en France situés majoritairement dans la pampa où tu n'as rien d'autre à faire foutre que boire ou bouffer en attendant que ça ait fini de charger.

            Rernaut (AC) et Nissan (Chademo) ont des milliers de sites > 22 kW ou > 43 kW proches des commerces, des restau, des cinés ou en plein centre ville : ce n'est pas du temps perdu quand la VE charge à destination pendant que tu es au ciné ou que tu fais tes courses !

          • D'un autre côté quand tu voyages, c'est pas pour passer ton temps au ciné ou faire tes courses, c'est pour recharger rapidement le temps et repartir finir ton trajet.

            Pendant qu'il y a un patron américain qui réfléchi, y'a un chess qui bêche de la flotte... C'est ballot

          • Ca se voit que tu n'as juste pas de TESLA car aucun utilisateur te ferait un retour dans ce sens. Par exemple quand je m'arrête, j'ai un parc pour enfant, des toilettes propres et en effet de quoi boire/manger si je le souhaite.

          • LOL, une fois de plus tu mélanges un truc qui n’a rien à voir, on parle de Superchargers et toi tu me parle de borne 22 kW...
            En centre ville tu crois qu’il n’y a pas de borne pour recharger une Tesla ?
            Arrête de te ridiculiser.

          • Le problème avec les fanboys Tesla, c'est le décalage avec la réalité : il n'y a même pas un site de super-chargeur par département français et on croirait à vous entendre que Jésus vient de débarquer sur terre !

            Je dis juste qu'on peut très bien vivre en chargeant chez soi et à destination avec des charges rapides ou semi-rapides à 22, 43, 50 kW.

            Je dis aussi que 68 sites de SUC Tesla pour toute la France - en plus pas super bien placés - ne justifient certainement pas :
            - ni de tomber en pamoison
            - ni de se moquer des autres constructeurs
            - et encore moins de vendre des voitures 10 000 € trop cher sur ce pretexte !

          • C'est sur que quand on voit l'exploit des e-tron sur 24h, on peut s'extasier 😂😂😂
            Mais avec une 22kW ... ça doit être le nirvana !!!
            Aller, va essayer une Tesla, et on en reparle 😤

  • 155.000 € pour le pire des 2 mondes, une motorisation thermique 4 cylindres qui ne fera pas rêver l'amateur de belle mécanique et une autonomie 2 fois inférieure à une Zoé qui fera bien rire les pro VE....

Ce site utilise les cookies.