Kia : De l’inauguration d’une concession EV aux perspectives en France


Lors de l’inauguration de sa concession parisienne dédiée exclusivement à la mobilité électrique, Kia a présenté le spot publicitaire prochainement diffusé, mettant en scène Robert De Niro pour présenter le e-Niro. Rencontre avec une équipe qui se bouge !

Publicité

Anecdote

La présence virtuelle de Robert De Niro à l’inauguration de la concession Kia consacrée à la mobilité électrique est avant tout une anecdote. Mais elle est révélatrice d’un souffle nouveau et puissant qui pousse le constructeur à enfin booster sa communication sur des modèles qu’il sait très bien faire. D’abord le Soul EV qui va changer de nom pour celui de « e-Soul » avec la prochaine version présentée d’ici quelques jours dans le cadre du salon de Los Angeles. Et le e-Niro qui va donc partager une courte vidéo avec l’acteur, réalisateur et producteur américain semblant s’étonner sur les images de la ressemblance de son nom avec celui du C-SUV électrique. Le spot sera accessible sur Youtube en décembre, puis diffusé sur TF1 en janvier 2019.

Unique en France

« Centre électrique Kia Grande Armée » : C’est la dénomination officielle du site ouvert depuis 2 mois au 27 avenue de la Grande Armée, à quelques pas de l’Arc de Triomphe, à Paris. Il a été officiellement inauguré peu après 12h00, ce mardi 20 novembre 2018, devant un parterre de journalistes dont nous faisions partie, et en présence des divers dirigeants de Kia, dont Jong Hyun Kim, président de la filiale France, Marc Hedrich, DG de Kia Motors France, et Ary Vilaséca, président de Kia Ile-de-France. Ce qui fait le caractère unique de ce point de vente, c’est qu’il constitue a priori la première concession réservée exclusivement aux modèles électriques ouverte par un constructeur généraliste.

Showroom de 70 m2

Au dessus de bureaux inaccessibles au public, où sont effectuées diverses tâches administratives, un showroom de 70 m2. Au fond de cet espace : 2 box pour recevoir les clients ; sur les côtés, des écrans afin de découvrir la gamme branchée de Kia, et 1 borne de recharge sur chacun des murs pour faire le plein des batteries des voitures à essayer. En conservant une aire d’accueil pour les prospects et la clientèle, la capacité du site est de 2 véhicules. Juste de quoi présenter le Soul EV et le e-Niro qui composent l’offre électrique actuelle du constructeur coréen. Eclairage à faible consommation et décoration « green » + bois clair complètent le décor qui se veut accueillant.

70 > 1.200 m2

Le showroom de 70 m2 s’ajoute à l’espace de 1.200 m2 ouvert au 76 bis de l’avenue de Suffren, et au site de Boulogne-Billancourt. Avenue de la Grande Armée, Kia espère bien pouvoir installer 2 bornes 22 kW DC, à disposition de la clientèle, complétant ainsi un réseau déjà constitué de 135 unités de recharge de cette puissance. Des chiffres en constante évolution, à comparer aux 210 points de vente Kia ouverts en France, tous mandatés pour vendre et entretenir, entre autres, les gammes électrique et hybride rechargeable du constructeur coréen.

Pourquoi Paris ?

Kia fait reposer son offre en mobilité plus vertueuse pour l’environnement et la santé publique sur 3 piliers : véhicules hybrides simples, hybrides rechargeables, et 100% électriques. Regroupés sous la dénomination « Eco Dynamics », ces engins représentent en France une part de 11% (estimations 2019 et 2020 : 20 et 23%), soit 3.979 unités, sur 36.197 nouvelles immatriculations enregistrées en préfecture pour la marque, au 31 octobre 2018. En Ile-de-France, cependant, les volumes sont boostés par les mesures de restriction de circulation prises et annoncées en particulier par la mairie de Paris. Sur ce territoire, la part grimpe à 27%, et même à 33% sur les 3 derniers mois de 2018, contre 21% en 2017. Le jour de l’inauguration, le staff Kia se réjouissait d’annoncer un nombre record battu depuis 2 jours pour ses ventes en France, en franchissant la barre des 43.000 véhicules. Soit environ 2% du marché français.

Expert VE

En ouvrant son showroom avenue da la Grande Armée, Kia a souhaité investir dans une communication de qualité sur la mobilité électrique. Ainsi en recrutant il y a 3 mois Louis Pallaro pour lui confier des missions spécifiques. Ce consultant de 24 ans reçoit bien les prospects et la clientèle, mais il n’est pas là pour vendre des voitures. A l’affût de la moindre information au sujet de la mobilité électrique, il renseignera les visiteurs de la concession sur les aides à l’achat d’un véhicule électrique en France, en Ile-de-France et à Paris, sur les solutions de recharge adaptées chez soi ou lors de déplacements, sur les facilités de stationnement, etc. Il a aussi la charge de former continuellement ses collègues commerciaux afin qu’ils soient toujours au top pour communiquer également sur les Soul et Niro électriques.

KIA Expert VE – Louis Pallaro (à droite sur la photo)

Automobile Propre comme source

Parmi les sources décortiquées par Louis Pallaro dans le cadre de sa veille sur les véhicules électriques : Automobile Propre. Dynamisé par le sentiment d’avoir intégré une équipe vivante et soudée, il a enfin trouvé le bon endroit, selon lui, où poser ses bagages d’aspirations et de connaissances. Véritablement séduit par la mobilité électrique, il ne souhaitait pas faire de la vente de véhicules thermiques. « Ce que j’apprécie beaucoup chez les utilisateurs de véhicules électriques, c’est que l’on parle de communauté », nous confie-t-il. S’il a à cœur d’accompagner les automobilistes dans leurs réflexions, il note une habitude reprise par beaucoup d’aligner des arguments négatifs contre le VE. Une attitude devant laquelle, avec modestie, il s’évertue à répondre point par point, en redressant la barre.

Du Soul EV à l’e-Soul

Une nouvelle version du Soul EV va être présentée dans quelques jours au salon automobile de Los Angeles. Baptisée e-Soul, elle devrait débarquer en France en mars 2019, avec des autonomies WLTP convaincantes : 500 kilomètres sur route, et 600 en ville. Le nouveau Soul qui ne sera plus disponible en France qu’avec une chaîne de propulsion 100% électrique, hérite de la batterie lithium-ion polymère 64 kWh du e-Niro.

5.000 e-Niro en 2019 ?

Avec son e-Niro, Kia joue une carte maîtresse dans son offre électromobile. Le coréen débarque dans le cercle d’ordinaire réservé aux constructeurs de modèles premium capables de parcourir au moins 500 kilomètres sur une seule recharge des batteries. Le C-SUV électrique Kia, qui offre 2 fois plus de places qu’une Renault Zoé tout en étant 2 fois moins cher qu’un Jaguar I-Pace, entame donc une carrière dans la cour des grands, avec des arguments convaincants. Kia espère en vendre entre 4.000 et 5.000 exemplaires en France dès l’année prochaine. Pour convaincre de l’efficience de la chaîne de propulsion du e-Niro, le constructeur s’est lancé en septembre dernier dans un aller-retour Paris-Deauville, par l’autoroute, sur une seule charge (puissance maximale possible : 130 kW). Soit un peu plus de 500 kilomètres au total réellement effectués.

Même base que le Hyundai Kona

Chez Kia, on ne se cache pas du partage d’éléments de la chaîne de propulsion entre le e-Niro et le Hyundai Kona. « Les spécialistes ont rapidement remarqué des similitudes, notamment concernant la capacité de 64 kWh de la batterie », confirme un des dirigeants de Kia auquel nous posions la question. Il se défend toutefois d’un rapprochement plus profond entre les 2 constructeurs coréens, soulignant que le e-Niro, est plus long que son concurrent d’une dizaine de centimètres.


En savoir plus sur le véhicule Kia Niro EV


Publicité

Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2023 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre