essai-wattmobile

Wattmobile, c’est une idée toute simple : mettre à disposition des voyageurs des véhicules électriques depuis les principales gares françaises. J’ai pu tester le service à l’occasion d’un déplacement parisien.

J’ai utilisé Wattmobile à l’occasion d’un déplacement sur Saint Ouen L’Aumône, à proximité de Paris. Le coût pour m’y rendre en taxi étant assez élevé, j’ai choisi d’en profiter pour tester ce nouveau service d’autopartage.



La première étape a été de m’inscrire sur le site de Wattmobile : c’est fait en quelques minutes, même s’il faut envoyer ensuite quelques documents : permis de conduire, carte d’identité, extrait Kbis (pour les entreprises) et surtout le mandat signé pour que l’entreprise puisse effectuer des prélèvements sur le compte bancaire pour le paiement.

Je reçois ensuite un appel de l’assistance Wattmobile qui m’informe que normalement le badge d’accès est envoyé par courrier, mais que comme je souhaite effectuer une location le lendemain, le badge me sera fourni par une personne sur place. Sympa !

reservation-wattmobile

Concernant le coût du service, il y a des frais d’inscription de 30 € au départ. Ensuite, tout dépend du véhicule loué et du temps de location. Dans mon cas, je prévois de louer le Twizy durant 4h15, soit 38,15 € TTC. À cela se rajoute une option « pleine charge » à 8 € que j’ai un peu de mal à comprendre mais je valide car j’ai 70 km à faire aller-retour…

En voyage !

La première étape de mon voyage a été le dépôt de ma LEAF au parking Ste Aurélie à Strasbourg. Ce dernier étant équipé d’une prise domestique, j’ai pu laisser ma voiture en charge jusqu’à mon retour en fin de journée. Et hop, je grimpe dans le train direction Paris.

Arrivé à la Gare de l’Est, au niveau de la voie 12, je m’engouffre dans la parking d’Alsace P1, niveau 0. C’est là que je découvre la station Wattmobile avec des Twizy bien alignés et des scooters électriques.

twizy-wattmobile

mode-emploi-wattmobile

Une personne de chez Wattmobile m’y attend pour me remettre le badge qui permet d’utiliser le véhicule. C’est tout simple : il suffit de badger, de débrancher le véhicule et de se mettre au volant ! Dans le petit coffre situé au niveau de la planche de bord se trouve une housse pour mettre mon mobile et l’utiliser comme GPS : indispensable pour moi aujourd’hui !



Attention à l’autoroute !

Je me mets donc en route vers St Ouen en suivant l’itinéraire proposé par Apple Maps. Rapidement, j’arrive vers une entrée d’autoroute et je me rappelle qu’il faut que j’indique que je souhaite éviter les autoroutes. Apple Maps ne proposant pas cette option (ou alors je n’ai pas trouvé), je bascule sur Google Maps.

Toutefois, après quelques minutes je me retrouve, un peu malgré moi, sur l’autoroute : Google Maps me fait quand même prendre l’autoroute sur 16 km ! Je ne suis pas franchement ravi : le Twizy n’a pas le droit de circuler sur l’autoroute. Embarqué dans le trafic, je décide de continuer, ne connaissant pas les chemins alternatifs…

Sur ce point, la présence d’un vrai GPS adapté aux spécificités du Twizy serait un vrai plus pour un service comme Wattmobile.

recharge-twizy-wattmobile

Après ce périple, j’arrive sur mon lieu de rendez-vous. Un parking d’entreprise équipé en prises domestiques m’attend : je suis content de pouvoir recharger, j’ai utilisé près de la moitié de la batterie.

Le retour

Au retour, je prends le temps de paramétrer correctement Google Maps et de vérifier l’itinéraire. Cette fois-ci, pas question de prendre l’autoroute ! Le chemin est plus long et laborieux, surtout en heure de pointe. À priori, je n’arriverai pas à l’heure pour rendre le Twizy, j’ai mal anticipé cette notion de trafic…

Le retour est moins agréable que l’aller : tout est bouché et je respire à plein poumon les gaz d’échappement des voitures qui me précèdent. C’est vraiment quelque chose que je n’aime pas avec le Twizy, malgré tout le plaisir que j’ai à rouler avec !

À mon arrivée à la Gare de l’Est, je branche mon Twizy dans le parking et je repars. C’est tellement simple fait presque bizarre ! Je pensais devoir éventuellement re-badger pour signaler mon arrivée.

Ayant ramené le Twizy avec près d’une heure de retard, je me demande alors quelles peuvent être les conséquences : j’espère que je n’ai pas bloqué un autre utilisateur…Ce qui est sûr, c’est que ce dépassement est facturé au prix fort.

frais-wattmobile

Au final, le service Wattmobile m’a été très utile sur ce déplacement. Le système semble bien fonctionner et je pense que je le réutiliserai sur des trajets en banlieue de Paris. Reste à savoir si d’autres utilisateurs franchiront le pas et si Wattmobile trouvera le chemin difficile vers la rentabilité…

En tout cas, je trouve l’idée de pouvoir louer rapidement un Twizy depuis une gare tout simplement géniale. Bravo Wattmobile.

recharge-wattmobile