Renault et Plug Power

Renault Group et Plug Power viennent de lancer une coentreprise nommée Hyvia centrée sur la mobilité à l’hydrogène. Décliné en trois versions, le Renault Master hydrogène sera le premier modèle lancé par cette nouvelle structure.

C’est un véritable assaut que va mener Renault sur le marché de la mobilité à hydrogène. Le groupe français s’associe à Plug Power, comme prévu depuis le mois de janvier, pour créer une coentreprise leader dans ce secteur.



Un accord a rapidement été confirmé entre Renault Group et Plug Power pour développer des fourgons à hydrogène. Les deux entreprises ont aussi renforcé leur accord via le sport, puisque Plug Power sponsorise Alpine en F1.

On en sait aujourd’hui davantage sur cette association, qui se manifeste par la création d’une coentreprise. Son nom, Hyvia, est la contraction de « hydrogène » et « via », le mot latin signifiant la route.

Les deux entreprises vont créer des utilitaires à hydrogène disposant d’une autonomie de 500 kilomètres et dotés d’une capacité d’avitaillement de trois minutes seulement. Complémentaire à l’électrique à batteries, cette nouvelle offre cible à la fois les livraisons du dernier kilomètre, mais aussi les trajets plus importants.

Les Master produits par Hyvia seront déclinés en trois versions. Il y aura les versions Fourgon et Châssis cabine grand volume pour le transport de marchandises, et City bus pour le transport de personnes.

Ils seront commercialisés dès la fin d’année 2021, et Hyvia proposera aussi une offre de stations de recharge. La nouvelle coentreprise fournira également de l’hydrogène vert. Par la suite, elle promet d’apporter des solutions de gestion et de maintenance de flottes.

Quatre sites différents pour une entreprise 100 % française

L’objectif d’Hyvia sera de développer la mobilité à l’hydrogène, et notamment les utilitaires, qui se baseront sur les modèles Renault. Cette nouvelle coentreprise s’implantera entièrement en France, sur quatre sites différents.

Le siège social se situera à Villiers-Saint-Frédéric, dans les Yvelines, où l’on trouvera aussi le département R&D et le centre d’ingénierie. La Re-factory Renault de Flins aura un rôle crucial dans ce projet, avec l’assemblage de piles à combustible et de stations de recharge.

Cette usine entièrement modernisée fournira également l’hydrogène, et accueillera le département logistique de Hyvia. Le site de Gretz-Armainvilliers, en Seine-et-Marne, se chargera de l’intégration des piles à combustible dans les véhicules.

Le quatrième endroit d’implantation d’Hyvia ne sera pas en Île-de-France, mais en Meurthe-et-Moselle. L’usine de Batilly sera pourtant un site essentiel, puisqu’elle sera chargée de la fabrication des Renault Master. Ceux-ci iront ensuite à Gretz-Armainvilliers, où l’usine de PVI intégrera les piles à combustible.



Associer les compétences de Renault et Plug Power

Luca de Meo, PDG de Renault, se félicite d’être « pionnier des nouvelles énergies et leader européen des véhicules utilitaires électriques ». 

« Renault Group poursuit en Europe son objectif d’afficher le mix le plus vert du marché d’ici 2030. Cette coentreprise intègre de façon unique tout l’écosystème de la mobilité hydrogène. Depuis le véhicule, les infrastructures, et jusqu’aux services clés en main pour les clients. Le développement de cette technologie de pointe nous permet de renforcer notre outil industriel et d’implanter de nouvelles activités génératrices de valeur en France sur ce segment prometteur. », a-t-il déclaré.

Plug Power est le partenaire idéal de Renault pour développer ce marché encore confidentiel. En effet, l’entreprise y joue déjà un rôle crucial comme l’explique son PDG, Andrew Marsh : « Plug Power est un leader mondial des solutions au service de l’écosystème hydrogène ».

Marsh vante « plus de 40 000 systèmes de piles à combustible déjà commercialisées et 110 stations de recharge déployées, en capacité de distribuer plus de 40 tonnes d’hydrogène par jour. Plug Power est par ailleurs leader des solutions technologiques de production d’hydrogène vert par électrolyse. Avec Hyvia, nous accompagnons la mobilité hydrogène en France et en Europe. »

Hyvia vise déjà une place de leader pour les flottes à l’hydrogène

Anciennement chez Renault, David Holderbach sera aux manettes de cette nouvelle entité commune. La firme veut représenter près d’un tiers du marché des utilitaires à pile à combustible sur le Vieux Continent.

« Renault est pionnier de l’hydrogène depuis 2014 avec plus d’une centaine de véhicules utilitaires légers », explique Holderbach. « Hyvia ouvre désormais une nouvelle voie vers la décarbonation de la mobilité avec Plug Power pour proposer des solutions hydrogène complètes. »

« Hyvia s’appuie sur la complémentarité des compétences de Renault Group et Plug Power pour viser plus de 30 % de part de marché des véhicules utilitaires légers à hydrogène en Europe à 2030 », conclut-il.