Hyundai : une citadine électrique peut en cacher une autre


Pour son entrée de gamme, la marque coréenne préparerait deux modèles urbains à moteur électrique, avec un prix d’accroche sous 20 000 €.

Publicité

Il y a quelques semaines, on apprenait que Hyundai avait dans les cartons une citadine électrique, un projet évoqué par Andreas-Christoph Hofmann, vice-président du marketing de la division européenne du constructeur coréen.

Selon Autocar, ce ne serait pas une, mais deux citadines branchées qui devraient rejoindre l’entrée de gamme de Hyundai. Il y aurait une petite voiture de la taille de l’i10 et un modèle plus polyvalent, qui s’attaquera aux futures Renault 5 ou Volkswagen ID.1.

À lire aussi La voiture électrique peut-elle vraiment devenir abordable ?

Une chose est déjà sûre : les petites Hyundai électriques auront des moteurs fournis par l’équipementier BorgWarner, un accord entre les deux parties ayant été officialisé en 2021. À l’époque, un véhicule de série était envisagé en 2023, mais le projet pourrait être retardé. 

Andreas-Christoph Hofmann soulignait que Hyundai ne voulait pas se précipiter, d’autant que la flambée des cours des matériaux complique l’équation pour avoir des petites électriques rentables en visant un prix de base symbolique sous 20 000 €.

Le module de propulsion intégré de BorgWarner fonctionne à 400 V et promet une puissance de pointe de 135 kW… soit 183 ch. On imagine que les modèles de base auront des puissances plus modestes, mais cela laisse la porte ouverte à une déclinaison N !

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre