Le groupe coréen frappe fort dans la sphère électrique avec les Hyundai Ioniq 5 et Kia EV6. Les deux cousines sont prêtes à en découdre avec la concurrence. Mais ne se font-elles pas concurrence entre elles, justement ? La réponse dans notre comparatif.

Comme la plupart des groupes automobiles, Hyundai et Kia favorisent fortement le partage des bases techniques. Mais chacune ici cultive l’ADN maison avec un design et des équipements bien spécifiques. Nous faisons le point sur ces deux stars de l’année.

Style : une Kia EV6 plus originale

Qu’on se le dise d’emblée : ces deux voitures ne ressemblent à rien d’existant. Si nous pensions avoir tout vu depuis le Fiat Multipla ou le Renault Avantime, entre autres génies stylistiques dans l’histoire de l’automobile, les deux Coréennes reviennent donner un coup de frais dans le marché du « tout SUV ». Prudentes sur leur appartenance, elles préfèrent toutes les deux se qualifier de crossover. Un terme soi-disant inventé par Nissan avec le premier Qashqai, mais qui caractérise surtout une voiture lorsque le département du style est allé trop loin dans les habitudes en matière de design.

Sorte de compacte pour laquelle on se serait trompé d’échelle au moment de produire la carrosserie, la Hyundai Ioniq 5 conserve le style du concept-car annonciateur, l’EV 45. Ce qui n’est pas forcément le cas de la Kia EV6, qui diffère sensiblement de l’Imagine by Kia. Certains codes ont subsisté, mais l’EV6 est bien plus inédite. Et plus troublante aussi, puisqu’elle n’est pas vraiment une compacte, ni même un SUV et encore moins une berline, tels que nous les connaissons tous. Affaire de goût donc au chapitre stylistique, avec une Hyundai futuriste mais – presque – classique, et une EV6 plus sportive et exotique.

Cette dernière a donc notre préférence, notamment en raison de ses possibilités de personnalisation plus nombreuses : le nuancier propose de belles livrées avec des couleurs bien moins tristes (pas sur toutes les versions toutefois) et un large choix de jantes.

Habitacle : et si le vrai luxe c’était l’espace de la Ioniq 5 ?

D’une longueur de 4,68 m (4,70 m en version GT), l’EV6 est à peine plus longue que la Ioniq 5 et ses 4,64 m. Mais l’empattement de cette dernière se montre plus généreux avec une valeur impressionnante de 3,0 m, soit autant, on aime tous le rappeler, qu’une Audi A8. La Kia est moins longue entre ses deux axes, mais fait toujours bonne figure avec 2,9 m.

Dimensions Hyundai Ioniq 5 Kia EV6
Longueur 4 635 mm 4 680 mm
Largeur 1 890 mm 1 880 mm
Hauteur 1 647 mm 1 550 mm
Empattement 3 000 mm 2 900 mm
Coffre arrière 527 l – 1 587 l 520 l – 1 300 l
Coffre avant 24 l ou 57 l 20 l ou 52 l

Avec de telles dimensions, pas de surprises donc en matière d’habitabilité, les deux voitures électriques coréennes nous ayant bluffé lors de leurs essais respectifs. Restons donc surtout sur les chiffres. À commencer par les coffres avec un volume de 527 l à l’arrière de la Ioniq 5 (jusqu’à 1 587 l avec la banquette à plat) et de 520 l à 1 300 l pour la Kia EV6. Les deux proposent aussi une petite soute sous le capot avant selon la configuration mécanique retenue. En proposant 20 l ou 52 l, l’EV6 est en retrait de la Ioniq 5 qui offre un espace variant de 24 à 57 l. Il ne s’agit là bien sûr que de simples comparaisons chiffrées, puisque dans la réalité, les différences entre les deux ne devraient pas être notables.

Voulue plus sportive dans sa présentation, la Kia EV6 présente un habitacle technologique, mais assez traditionnel dans son agencement. La Ioniq 5 exploite davantage sa technologie électrique pour débarrasser tout l’intérieur. Le sentiment d’espace et de raffinement est là en haut du tableau.

Équipements : plus de finitions (et d’options) chez Kia

Si elles se démarquent l’une de l’autre avec leur image respective, c’est au chapitre de l’équipement que les deux électriques coréennes prennent chacune leur route. En finition d’entrée de gamme Active pour l’une (Kia EV6) ou Intuitive pour l’autre (Hyundai Ioniq 5), la dotation est riche. Mais la Kia prend plus le temps de s’enrichir puisqu’elle propose quatre niveaux de finition, soit un de plus que la Ioniq 5.

Notons toutefois que la recharge inversée V2L est toujours en option au prix de 500 € avec la Kia, alors que la Hyundai Ioniq 5 l’embarque en série dans sa version haut de gamme. Tout comme le système d’assistance à la conduite sur autoroute de niveau 2 (en série sur la GT), incluse dans un pack optionnel alors que la Hyundai fait le nécessaire pour le proposer en série dès le niveau intermédiaire Creative.

Constatons que la Ioniq 5 n’affiche dans son maigre catalogue d’options qu’une majorité d’améliorations esthétiques. Les équipements de confort ou de sécurité n’apparaissent en série qu’au gré de niveaux de finition. Seuls la pompe à chaleur (en option à 990 € sur Intuitive, en série sur les autres) et le toit avec panneaux solaires (en option à 600 € uniquement sur l’Executive) figurent dans la liste des équipements possibles, que la Kia EV6 snobe tout simplement.

Pour les départager, constatons que le « toutes options » coûte jusqu’à 1 900 € maximum avec la Hyundai Ioniq 5 Executive haut de gamme (1 640 € d’options avec les Intuitive et Creative). Il faudra débourser 4 750 € chez Kia pour se confectionner une EV6 GT-Line complète, ou 3 850 € pour une EV6 Design bourrée d’options.

Moteur et performances : l’EV6 part fort. Très fort

Les deux voitures reposent sur la même plateforme e-GMP, spécialement développée pour la nouvelle génération d’électriques du groupe coréen. Mais pas question pour les deux marques d’offrir les deux mêmes configurations mécaniques : contrairement à quelques groupes concurrents, elles cultivent leur indépendance.

Hyundai a fait le choix du calme et de la douceur dignes d’un jardin coréen. La Ioniq 5 mise davantage sur une configuration à un seul moteur électrique, déclinée avec une puissance de 170 ch ou 218 ch (dans les deux cas avec 350 Nm) selon le choix de batterie. Il faut cocher la version haut de gamme pour déverrouiller la version à transmission intégrale, assurée par deux moteurs pour une puissance totale de 306 ch et 605 Nm de couple.

Propulsion Hyundai Ioniq 5 Kia EV6
Puissance 218 ch 229 ch
Couple 350 Nm 350 Nm
Vitesse maximale 185 km/h 185 km/h
0-100 km/h 7,4 s 6,2 s
Poids 1 985 kg à 2 065 kg 1 920 kg à 2 010 kg

Côté Kia, les potentiomètres ont tous été poussés plus loin. Toutes les versions ont droit à deux ou quatre roues motrices, sauf l’EV6 GT qui repose sur une configuration spécifique. Le crossover fait ici le choix d’un moteur de 229 ch et 350 Nm en version propulsion, ou d’une double motorisation pour un total de 325 ch et 605 Nm. La Kia EV6 GT entre dans un autre monde avec 584 ch et 740 Nm de couple ! C’est plus que la Porsche Taycan 4S.

Intégrale Hyundai Ioniq 5 Kia EV6
Puissance (av-ar) 95 ch/211 ch 100 ch/225 ch
Couple (av-ar) 255 Nm/350 Nm 255 Nm/350 Nm
Cumul puissance 306 ch 325 ch
Cumul couple 605 Nm 605 Nm
Vitesse maximale 185 km/h 185 km/h
 0-100 km/h 5,2 s  5,4 s
Poids 2 095 kg à 2 175 kg 2 030 kg à 2 120

Toujours bridée à 185 km/h, la Hyundai Ioniq 5 abat le 0-100 km/h en 8,5 s, 7,4 s ou 5,2 s selon la version retenue. Pas de changement côté vitesse de pointe pour la Kia EV6, mais elle se montre plus volontaire pour aller chercher les 100 km/h, en 6,2 s avec la version propulsion. Avec la version de 325 ch il faudra compter 5,4 s, pourtant plus puissante que la Ioniq 5 HTRAC. Mais pour s’écraser la tête contre le siège il faudra se diriger sur la GT, capable de viser les 260 km/h et catapulter le 0-100 km/h en 3,5 s. C’est le temps que réclame une Audi RS6.

Batterie et recharge : on va théoriquement plus loin en EV6

Pour tenir le coup d’une telle débauche de puissance, Kia ne tourne pas autour de la borne : l’EV6 n’est disponible qu’avec une unique batterie de 77,4 kWh de capacité utile. Chez Hyundai, l’offre est à peine plus garnie avec deux unités de 58 kWh ou 72,6 kWh. La version Executive ne fait le choix que de la plus grosse batterie.

Hyundai Ioniq 5 Ioniq 5 58 Ioniq 5 73 Ioniq 5 73 HTRAC
Batterie 58 kWh 72,6 kWh 72,6 kWh
Autonomie 384 km 481 km 460 km
Consommation 15,10 kWh/100 km 15,09 kWh/100 km 15,78 kWh/100 km

Côté autonomie, l’avantage revient à la Kia et à sa plus grosse batterie. Le constructeur annonce jusqu’à 528 km avec la déclinaison propulsion et 506 km avec l’intégrale de 325 ch. Du côté de Hyundai, il faut compter 384 km avec la 170 ch, 481 km en version 218 ch et 460 km sur le haut de gamme à quatre roues motrices. Avec les versions dotées de la meilleure autonomie, la Kia EV6 l’emporte d’une courte tête au chapitre des consommations théoriques avec 14,66 kWh/100 km contre 15,09 kWh/100 km sur la Ioniq 5 73 kWh et 218 ch. Notons que la Kia EV6 GT n’a pas encore révélé son autonomie qui sera sans nul doute sacrifiée sur l’autel des performances.

Kia EV6 EV6 229 ch EV6 325 ch EV6 GT
Batterie 77,4 kWh 77,4 kWh 77,4 kWh
Autonomie 528 km 506 km nc
Consommation 14,66 kWh/100 km 15,30 kWh/100 km nc

Reposant toutes les deux sur un système 800 volts, elles font jeu égal en matière de recharge rapide. Les deux constructeurs annoncent un temps approximatif de 18 minutes pour recharger de 10 à 80 % la batterie. Elles peuvent se brancher sur les bornes Ionity avec un prix préférentiel de 0,29 €/min grâce à un abonnement de 13 €/mois. Côté recharge lente, un chargeur de 11 kW est proposé d’office dans les deux voitures.

Prix : une Ioniq 5 à peine plus abordable

La Hyundai Ioniq 5 est plus abordable avec trois versions sous la barre des 50 000 € (dont une sous les 45 000 € pouvant bénéficier du bonus maximal). Elle démarre le moins fort avec un ticket d’entrée fixé à 43 600 € en version Intuitive 170 ch. Le catalogue de la Kia EV6 s’ouvre sur la finition Active de 229 ch au prix de 47 990 €. Pour un niveau de puissance similaire chez Hyundai, il faudra signer un chèque de 46 800 €.

Hyundai Ioniq 5 Ioniq 5 58 170 ch Ioniq 5 73 218 ch Ioniq 5 73 HTRAC
Intuitive 43 600 € 46 800 €
Creative 46 800 € 50 000 €
Executive 56 000 € 59 900 €

Mais si la Kia se montre d’emblée plus onéreuse et présente un écart tarifaire de 4 000 € entre deux motorisations à niveau de finition similaire (contre 3 200 € chez Hyundai), sa courbe finale est plus plate. La raison : un écart de seulement 4 000 € entre la finition intermédiaire Design et la GT-Line, quand la Ioniq 5 fait un bond de 6 000 € entre une Creative et une Executive de 218 ch.

Kia EV6 EV6 229 ch EV6 325 ch EV6 584 ch
Active 47 990 € 51 990 €
Design 51 790 € 55 790 €
GT-Line 55 790 € 59 790 €
GT 66 990 €

La version haut de gamme grimpe à 59 900 € pour la Ioniq 5 et 59 790 € pour l’EV6. Mais rappelons qu’en piochant dans les options, c’est la Kia qui coûtera le plus cher, avec un maximum de 64 540 € contre 61 800 € pour la Ioniq 5.

Conclusion : raison ou passion ?

Même si ces deux voitures appartiennent au même groupe automobile et reposent sur la même base technique, elles diffèrent sensiblement. Que ce soit avec leur style, leurs équipements ou leurs offres mécaniques, chacune prend une trajectoire qui lui est propre. Et c’est notamment le cas de la Kia qui met le paquet en matière de puissance ou de batterie. Et cela se ressent sur le prix de vente.

Les clients hésitant entre les deux pourront être bien plus nombreux que les fiches techniques ne le laissent supposer. À raison, puisque Hyundai et Kia ont toujours montré par le passé qu’ils étaient bien plus proches techniquement. Raison (Ioniq 5) ou passion (Kia EV6), les deux voitures électriques font donc match nul sur ce premier comparatif papier. Mais comme vous le savez sans doute déjà : le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point.

Et vous ? Laquelle a votre préférence ?