Attendue à l’automne 2021, la seconde génération de la compacte haut de gamme de DS adoptera une version hybride rechargeable ainsi que des équipements inédits.

Marque premium du groupe PSA, DS Automobiles comptera bientôt 4 modèles au sein de la gamme. Outre les actuelles DS7 et DS3 et la future DS9, la DS4 rejoindra fin 2021 la gamme du constructeur. Si cette voiture porte le même patronyme que le modèle Citroën lancé en 2014, elle sera totalement différente.

Publicité


Une nouvelle ligne et plusieurs carrosseries

Pour les détails, il faudra être patient car la présentation du jour est incomplète. Nous n’avons droit qu’à des silhouettes sombres, mais avec la confirmation que la DS4 aura « plusieurs versions ». Au lancement, on devrait découvrir une berline compacte 5 portes à « posture différente » haute sur pattes avec « de grandes roues ». DS ayant en tête de rivaliser avec les Lexus UX et Mercedes GLA, une carrosserie DS4 Crossback est aussi au programme.

Ces deux (voire plus) modèles auront une nouvelle signature lumineuse. Celle-ci reprendra la forme des projecteurs pivotants du DS7 Crossback avec un dessin plus affiné tout en intégrant la fonction matricielle antiéblouissement. Les diodes diurnes à double filet formeront un grand L (ou J), la calandre arborant un énorme logo DS. Pour le reste de la carrosserie, les feux arrière LED suivront la forme d’écailles des autres DS.

Quelles motorisations ?

À l’instar des autres marques du groupe PSA, DS respecte sa promesse d’électrifier chaque nouveau modèle. Contrairement à la DS9, une seule motorisation hybride rechargeable sera disponible au lancement. Sous le capot, pas de grande surprise puisque le système sera identique à celui du DS7 Crossback e-tense 2 roues motrices. La DS4 E-Tense disposera donc d’un bloc essence 4 cylindres de 180 chevaux associé à un moteur électrique de 110 ch. Le tout développera 225 chevaux.

DS4 E-Tense 2021 recharge

Visuel de la future DS4 E-Tense en recharge

La batterie sera légèrement plus petite que celle embarquée à bord du DS7, qui cumule 13,2 kWh. « Il fallait rentrer la techno de DS7 dans un véhicule plus compact », souligne le directeur projets véhicules Sébastien Jacquet, afin de proposer « un coffre sans compromis ». Sa capacité brute sera de 12,4 kWh et devrait donner une autonomie de « plus de 50 km WLTP ». On sait aussi que la puissance de charge se limitera à 7,4 kW soit 1 h 30 de recharge, et 7 h sur prise domestique.

D’autres versions E-Tense « moins puissantes » arriveront plus tard, souligne S. Jacquet, sans doute « pour les flottes ». La DS4 aura aussi droit à des blocs essence et diesel, de 130 à 225 ch. 100 % thermiques, ces versions vont s’électrifier à moyen terme « en fonction de la norme Euro 7 » et donc devenir au moins microhybrides. DS n’a pas retenu de version 100 % électrique, considérant que sa DS4 se devait d’être la plus polyvalente possible.

DS4 E-Tense 2021 technique

La DS4 E-Tense sera haute sur pattes !

Un intérieur très techno et épuré

Bonne nouvelle attendue depuis des années : la DS4 étrennera un nouveau système d’infodivertissement. Couplés à un dispositif d’affichage tête-haute à effet de profondeur, les écrans seront HD et intégreront plus d’informations sur la conduite électrifiée. En charge de l’expérience utilisateur, Saran Diakite Kaba nous a confirmé que le conducteur accédera à « la consommation des équipements, ainsi que plusieurs pages dans la compréhension du système », tandis que la connexion via application permettra le préconditionnement à distance.

Le système possédera une commande vocale à langage naturel « DS Iris » (plus d’une dizaine de langues au lancement) ainsi qu’une commande gestuelle « Smart Touch ». Celle-ci sera utile pour les commandes simples de navigation, mais sans le retour haptique du concept Aero Sport Lounge. Petit bémol : le constructeur ne prévoit pas de compatibilité Android Auto au lancement, ce qui sera corrigé « très prochainement ».

Outre la partie numérique, la planche de bord sera très horizontale et reprendra les aérateurs de climatisation « DS Air » sans ailettes. L’épuration se poursuivra avec la suppression du levier de vitesse (la transmission sera uniquement automatique), au profit d’un simple bouton-poussoir.

DS4 E-Tense arrière

Conduite semi-automatique, vision nocturne, suspensions anticipant via caméra, la DS4 E-Tense sera bien équipée

Lancement à l’automne 2021 ?

Pour le reste de cette DS 4 E-Tense, il faudra attendre la présentation au premier trimestre 2021. L’ouverture des commandes interviendra « entre le milieu et la fin d’année 2021 », moment où le constructeur communiquera sur la gamme complète et les tarifs.

Publicité


Pour l’avenir plus lointain, nous savons seulement que deux autres voitures compléteront la stratégie à 6 modèles de DS. On attend particulièrement un grand SUV électrique type DS8, de la trempe du concept Aero Sport Lounge. Par contre, il n’est pas sûr qu’il hérite de la plateforme électrique eVMP.

Publicité