Seconde génération de la compacte haut de gamme, la DS 4 opte pour une version inédite hybride rechargeable E-Tense reprenant la configuration essence-électricité 225 chevaux du DS7 Crossback.

Née Citroën en 2011, la DS4 a migré au sein de la marque DS devenue indépendante en 2015 avec un restylage. Disparue en 2018, la compacte haut de gamme reçoit une remplaçante en 2021 avec une version inédite hybride rechargeable E-Tense.

Publicité


Design et dimensions de la DS4 E-Tense

Comme la plupart des compactes et grandes voitures de PSA, la DS 4 repose sur la plateforme EMP2. Cependant, elle en exploite la troisième version, commune avec la Peugeot 308 de troisième génération. Ce choix est fait pour permettre d’assurer un résultat maximal aux crash-test sans prise de poids, et de donner des proportions particulières.

Haute avec de grandes roues et jouant sur l’aérodynamisme, la compacte DS cherche la différence et reprend les grandes lignes du concept Aero Sport Lounge. En ce sens, elle inaugure également la nouvelle signature de LED de jour en double crosse, tout en récupérant les optiques avant pivotantes du DS 7. L’intérieur adopte un dessin très horizontal et épuré grâce aux aérateurs sans ailettes « DS Air », ainsi qu’une absence de levier de vitesse classique. Les compteurs numériques feront échos à un écran tactile prévu en deux tailles.

Motorisation et dimensions de la DS 4 hybride rechargeable

Moderne techniquement et esthétiquement, la DS 4 n’innove pas sous le capot. La variante E-Tense pioche le système du DS 7 Crossback, avec un moteur essence 1.6 Puretech 180 chevaux couplé à un moteur électrique de 81 kW/110 ch. Au cumul, la compacte française développe 225 chevaux et 360 Nm.

Le tout passe dans les seules roues avant, la DS4 est une traction, via une boîte automatique 8 vitesses e-EAT8. Aucune version 4×4 n’est au programme. Trois modes de conduite sont possibles à l’instar des autres hybrides rechargeables de PSA :

  • 100% Électrique
  • Hybride : passage automatique électrique/thermique, voire aux deux simultanés en forte accélération
  • Battery Save : recharge de la batterie via le moteur essence, mais entraînant une nette surconsommation de carburant

D’autres DS 4 E-Tense pourraient voir le jour, mais de puissance inférieure. Leur cible serait les flottes d’entreprises, pour permettre un tarif plus accessible.

Batterie, autonomie et recharge

En raison de sa taille réduite face aux SUV, la DS4 E-Tense obtient une batterie spécifique plus petite. De technologie lithium-ion, elle offre une capacité brute de 12,4 kWh. L’autonomie provisoire en mode 100% électrique serait supérieure à 50 km WLTP.

Sans changer de chargeur embarqué, DS Automobiles propose une puissance maximale de 7,4 kW. On peut y recharger la batterie en 1h30 via une wallbox ou prise publique, contre 7 heures sur une prise domestique 8A/220 V. La trappe se loge sur le flanc arrière gauche, tout comme le DS 7 ou le DS 3 Crossback E-Tense.

Publicité


Commercialisation et prix de la DS 4 E-Tense

Après sa présentation lors de l’hiver 2021, la DS 4 E-Tense entame l’ouverture des commandes et l’arrivée en concessions entre l’été et l’automne 2021. Le prix de base est encore inconnu mais devrait tutoyer les 40.000 €. L’équipement intègrera selon la finition la suspension active à caméra, le régulateur de vitesse adaptatif (même en courbes), la vision nocturne ou l’affichage tête haute en réalité augmentée.

Contrairement à la première génération, la DS 4 II est produite en Allemagne, dans l’usine de Rüsselsheim.