Essai 2CV électrique : le charme d’hier, les valeurs d’aujourd’hui


Citroën 2CV électrique R-Fit

Oui, vous avez bien lu ! Une 2CV électrifiée, équipée d’un kit de rétrofit conçu par le 2CV Méhari Club Cassis. Tel est le programme de la petite « deudeuche » dont nous avons pris le volant ces derniers jours. Entre conduite à l’ancienne et plaisir électrique, c’est parti pour l’expérience 2CV électrique !

Publicité

Le 2CV Méhari Club Cassis, c’est LA référence de tous les passionnés de la marque aux chevrons. Fort de plus de 35 ans de partenariat avec Citroën, le club a entrepris de rajeunir les anciennes mythiques. Et ce, sans toucher à leur style intemporel, mais uniquement à leurs dessous ! C’est ainsi qu’est née la 2CV électrique, équipée d’un kit R-FIT développé par le club. Spoiler alert : c’est génial !

2CV électrique : voyage dans le temps

C’était en 1998. Du haut de mes 5 ans, je commençais à identifier et à reconnaître toutes les voitures qui passaient. Et en ce temps-là, la Citroën 2CV était déjà une belle mamie vintage et indémodable. Imaginez : une petite voiture fonctionnelle, simple, accessible, et qui a vu naître de nombreuses déclinaisons. De la première Type A à la 4×4 Sahara, en passant par la fourgonnette et la Charleston (ma petite préférée), la 2CV, c’est tout un pan de l’histoire automobile française. C’est donc avec une certaine excitation que je découvre la 2CV électrique. Côté look, elle ressemble à une 2CV 6 aux couleurs Cocorico tout ce qu’il y a de plus banal. Une caisse et une capote blanches, des phares ronds, et une belle déco bleu blanc rouge. Décoration prolongée de petits éclairs pour notre modèle d’essai, floqué « R-FIT ».

Seules la prise électrique en lieu et place du bouchon de réservoir et l’absence de pot d’échappement trahissent la nature électrique de notre Deuche. La calandre, les poignées, les vitres, la capote, les jantes… tout le reste est conforme au modèle d’origine. Des plus petits aux plus grands, notre 2CV R-FIT fait sensation. Les plus jeunes sont émerveillés à notre passage, et ceux qui l’ont connue autrefois nous arrêtent même, nostalgiques. Que de belles rencontres.

Vie à bord : conduite à l’ancienne

Plus qu’une auto, notre Citroën 2CV est une expérience. À l’intérieur, nous découvrons un tableau de bord rigoureusement conservé. Le petit compteur à l’aiguille tremblotante, le grand volant à la fine jante, le frein à main, tout y est. Mieux, la transmission mécanique d’origine a elle aussi été conservée !

Les trois pédales sont au rendez-vous, tout comme les manettes de clignotants et de feux, tous deux d’époque. La seule nouveauté, c’est la jauge de batterie située à gauche de l’habitacle. Vous l’aurez compris : la jauge de carburant n’est plus fonctionnelle. Il n’y a donc plus qu’à mettre le contact, voir le voyant bleu s’allumer, et prendre la route.

Et c’est là que la conduite à l’ancienne commence. La commande de boîte de vitesses peut toujours être actionnée vers tous les rapports. Mais le club a eu la bonne idée d’associer la 3e vitesse à la marche avant, et la marche arrière… à la marche arrière.

Une fois installé sur la confortable banquette, on pousse le frein à main, on tire le levier, et on accélère. Un enchaînement de manœuvres qui procure une certaine satisfaction, je ne vous le cache pas. En revanche, il ne faudra pas être surpris par l’absence de direction assistée, et les freins à tambour sans ABS. C’est rigide, dur, rudimentaire, mais c’est justement ce qu’on aime. On anticipe mieux les virages, on laisse plus de distance pour freiner, et c’est tout bon. Plus qu’un simple look, la 2CV électrique garde bel et bien tout ce qui fait d’elle une ancienne. Vibrations incluses, malgré un moteur silencieux !

Performances et autonomie : une 2CV qui envoie !

Vous l’aurez compris, ce qui fait la particularité de cette Citroën 2CV se trouve sous le capot. Le R-FIT est un kit de conversion électrique automobile homologué, composé de plusieurs éléments : un moteur électrique brushless synchrone, une Power Box, un pack batteries (dans le coffre), et une alimentation avec chargeur.

La pose du kit est réalisée par les équipes du club, ou par des membres agréés du réseau R-FIT. La puissance est équivalente à l’origine (environ 29 chevaux), mais le couple passe à 100 Nm (contre 39 Nm auparavant). En pratique, cela se traduit par des accélérations plutôt franches, et une très bonne réactivité en ville. Suffisamment pour surprendre nos passagers ! Sur les voies rapides, il faudra maintenir une moyenne de 70 km/h pour rouler dans des conditions optimales. D’une part, parce que la conception de notre 2CV ne fait pas le poids face au reste de la circulation, moderne. D’autre part, parce qu’il faut préserver la charge si l’on souhaite arriver à destination.

Les batteries assurent jusqu’à 90 km d’autonomie, largement atteignables en roulant uniquement en ville à 40 km/h en moyenne. Autonomie qui tombe à 70 km si l’on roule constamment à 70 km/h, sans parler des côtes à grimper.

La Citroën 2CV électrique peut aisément atteindre les 85 km/h, ce qui fait reculer notre aiguille de charge à vue d’œil. Pied au plancher, la batterie fond comme neige au soleil. Heureusement, nous pouvons compter sur la régénération au lever du pied pour récupérer quelques petits pour cent (tout au plus). Bonne nouvelle, la charge complète ne prend que 3 h 30 avec le chargeur optionnel « Fast ».

Citroën 2CV électrique : un kit à partir de 9 000 €

Deux choix s’offrent à vous si vous souhaitez rouler en 2CV électrique : la conversion ou l’achat. Dans le premier cas, vous possédez déjà une 2CV 6 (type AZKA) et il vous suffit de choisir un installateur agréé. Cela vous coûtera à partir de 9 000 € hors bonus (2 500 à 5 000 € selon votre situation). En fonction des primes locales ou régionales, le bonus peut même s’élever à 6 000 €.

Dans le second cas, vous pouvez commander une 2CV électrique sur mesure à partir de 35 000 €. Il sera alors possible de choisir parmi de nombreuses couleurs de carrosserie, de sellerie, d’aménagement intérieur, et de capote. Des équipements optionnels tels qu’une prise USB (que nous avions dans la nôtre) sont également disponibles. Les nostalgiques, je vous vois… et vous avez bien raison !

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre