Peugeot e-208

L’achat d’une voiture électrique est toujours freiné à cause du prix de vente encore élevé. Il existe toutefois des aides de l’Etat qui permettent d’en réduire le coût. Bonus, prime à la casse : voici les principales aides pour l’achat d’une voiture électrique.

Les aides nationales pour l’achat d’une voiture électrique

Le bonus écologique pour une voiture neuve, jusqu’à 6.000 €

Le système bonus-malus est l’une des premières mesures issues du Grenelle Environnement en décembre 2007. Il récompense, via un bonus, les acquéreurs de voitures neuves émettant le moins de CO2. À l’opposé, il pénalise, via un malus, ceux qui optent pour les véhicules les plus polluants. Ainsi, dans l’idéal, le bonus des uns est financé par le malus des autres.

Les voitures électriques sont éligibles au plus haut palier du bonus écologique. Depuis le 1er juillet 2021, le bonus maximal est de 6.000 € pour les personnes physiques. Bonne nouvelle : alors qu’une baisse était prévue le 1er juillet 2022, le montant a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2022.

Petit changement tout de même au 1er juillet 2022 : le bonus maximal concerne les véhicules dont le prix d’achat va jusqu’à 47.000 €, au lieu de 45.000 €. Ensuite de 47.000 à 60.000 €, le bonus est de 2.000 €. A plus de 60.000 €, seuls les véhicules hydrogènes ont un bonus, de 2.000 €.

Le bonus est accordé sans conditions de revenus. Attention cependant : le montant de cette prime achat d’un véhicule électrique ne peut pas excéder 27% du coût d’acquisition toute taxe comprise du véhicule. Exemple, pour Dacia Spring de base à 19.800 euros, l’aide est de 5.346 euros.

Nouvelle règle depuis le 28 avril 2022 : le véhicule acheté ne doit pas être vendu dans l’année suivant son achat ou sa location, ni avant d’avoir parcouru au moins 6 000 km. Sinon, il faut rembourser le bonus.

Toutes les informations sur cette aide sont disponibles ici : ecologique-solidaire.gouv.fr

Années
Bonus écologique maximal
2008 à 2012 5.000 €
2013 7.000 €
2014 à 2016 6.300 €
2017 à 2018 7 000 €
7 000 €
1er janvier 2019 au 31 mai 2020 6.000 €
1er juin 2020 au 30 juin 2021 7.000 €
>1er juillet 2021 6.000 €

La prime à la casse, jusqu’à 5.000 €

La prime à la conversion est une aide à l’achat de voiture électrique, qui s’additionne au bonus grâce au remplacement d’une voiture d’occasion. Lancée en avril 2015, elle a été depuis revue plusieurs fois, mais n’a pas bougé en 2022. Pour en profiter, il faut mettre à la casse un véhicule essence d’avant 2006 ou un véhicule diesel d’avant 2011 (soit jusqu’aux véhicules Crit’Air 3).

Pour tous, la prime est de 2.500 €, pour les électriques neuves ou d’occasion. Elle est doublée à 5.000 € avec les plus modestes. Avec le bonus, cela peut donner jusqu’à 11.000 € d’aides avec un véhicule neuf.

À lire aussi Comment bénéficier de la prime à la conversion 2022 ? Montants et conditions

Une surprime dans les Zones à Faibles Emissions (ZFE)

De plus en plus nombreuses et concernant désormais la plupart des grandes métropoles françaises, les ZFE sont des Zone à faibles émissions. Leur principale mesure est d’interdire progressivement la circulation des vieux véhicules thermiques, plus polluants. Pour accompagner les résidents, l’Etat alloue une surprime de 1.000 € en plus de la prime à la conversion, si votre collectivité territoriale (commune, département, région…) vous a versé une aide.

À lire aussi Zone à Faibles Emissions (ZFE) : comment ça marche ?
Montant de l’aide
Bonus écologique 6 000 €
Prime à la conversion 5.000 €
Surprime ZFE 1.000 €
Cumul maximal 12.000 €
Citroën ë-C4 électrique 2020

Les aides nationales pour une voiture électrique neuve peuvent se cumuler jusqu’à 12.000 € !

Un sur-bonus spécial DOM

Face aux prix des voitures très supérieurs à la Métropole, le gouvernement a introduit un coup de pouce supplémentaire pour les DOM. Les Départements d’outre-mer peuvent ainsi ajouter une majoration de 1.000 € depuis fin janvier 2021, pour les véhicules neufs, à condition d’y circuler avec le nouveau véhicule pendant six mois ou plus suivant son acquisition (départements 971, 972, 973, 974, 976).

Le bonus pour l’achat d’une voiture électrique va donc jusqu’à 7.000 € dans les DOM.

Un bonus pour les voitures électriques d’occasion

Les véhicules électriques sont de plus en plus présents sur le marché de l’occasion. Plus accessibles pour certains acheteurs, ils restent encore plus cher que les véhicules hybrides ou thermiques. Depuis le 8 décembre 2020, les aides de l’état pour la voiture électrique incluent un bonus de 1.000 € pour tout achat de voiture électrique d’occasion.

Mieux, cette aide est sans aucune condition de revenu ou de mise à la casse. Cependant, le gouvernement réserve cette prime à l’achat d’une voiture électrique aux particuliers, et non aux entreprises.

L’exonération de TVS

Les véhicules qui émettent moins de 60 g de CO2/km sont exonérés de TVS (Taxe sur les Véhicules de Société), et les voitures électriques rentrent donc dans ce cadre. Les entreprises ne paieront donc pas de TVS sur les voitures électriques de leur flotte. Retrouvez toutes les conditions dans notre dossier sur la TVS et les voitures électrique d’entreprises.

Une aide pour faciliter l’installation d’une borne de recharge par un particulier

Le gouvernement propose une aide pour l’équipement en borne de recharge par un particulier. Elle se matérialise sous la forme d’un crédit d’impôt de 30% (plafonné à 300 €) basé sur les dépenses en matériel sur le coût d’installation.

Retrouvez tous les détails sur notre dossier dédié au crédit d’impôt pour l’installation d’une borne de recharge.

Les principales aides régionales pour l’achat d’une voiture électrique

Le Grand Paris

Depuis 2019, la Métropole du Grand Paris, regroupant 131 communes, propose une aide à l’achat d’un véhicule électrique. Cette aide varie de 1.500 à 6.000 € pour les plus modestes, en mettant au rebut un ancien véhicule. C’est donc une prime à la conversion, qui se cumule à celle de l’Etat. Cela peut donc donner jusqu’à 19.000 € d’aides !

Le nouveau véhicule peut être neuf ou d’occasion. Les conditions sont semblables à celle de la prime à la conversion, à découvrir sur le site du Grand Paris ou sur le règlement officiel.

Région Occitanie : aide à l’achat d’une voiture électrique d’occasion

La Région Occitanie a mis en place un dispositif d’aide financière pour inciter ses administrés à acquérir un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Le véhicule doit être d’occasion et doit avoir été acheté à compter du 1er janvier 2022, auprès d’un professionnel exerçant son activité sur le territoire de la région Occitanie. L’aide peut être cumulable avec la prime à la conversion de l’État, au titre de ce même véhicule (sous réserve du respect des conditions fixées à l’article D251-3 du code de l’Énergie).

Le montant de cette aide varie selon la situation :

  • 30 % du coût d’acquisition, plafonnée à 2 000 €, pour une personne physique majeure non imposable
  • 30 % du coût d’acquisition, plafonnée à 1 000 €, pour une personne physique majeure imposable

Consultez le site de la Région Occitanie pour en savoir plus sur cette aide.

Un Kia e-Niro et un Hyundai Kona

Certaines régions comme l’Occitanie proposent une aide pour véhicules électriques d’occasion

Autres aides locales à l’achat d’un véhicule électrique

Métropole de Nice-Côte-d’Azur

Nice et son agglomération ont renforcé en 2021 leur aide pour l’achat d’une voiture électrique, qui varie de 3.000 à 5.000 € selon les revenus. Et il n’y a plus besoin d’avoir une mise au rebut d’un véhicule thermique.

Voici les conditions et les formulaires sur le site officiel.

Alès et son agglomération

Alès Agglomération (72 communes) accorde une aide de 500 € pour une voiture électrique neuve, achetée sur le territoire concerné. Voir les conditions sur le site officiel.

Monaco propose un gros bonus

La Principauté de Monaco subventionne l’achat d’une voiture électrique depuis 2019. Elle propose une aide correspondant à 30% du prix d’achat TTC, plafonnée à 10 000 €. Attention le bonus monégasque n’est pas compatible avec les autres aides françaises.

Pour plus d’informations sur le bonus électrique monégasque, rendez-vous sur le site de Monaco.

Vous connaissez d’autres aides ?

Si vous avez connaissance d’autres aides pour l’achat d’une voiture électrique, n’hésitez pas à nous en faire part, pour que nous puissions compléter ce dossier. Vous pouvez également consultez le site du gouvernement « Je change ma voiture » regroupant la plupart des aides nationales et locales (attention toutefois à la fraicheur des infos mentionnées).

Si vous hésitez encore entre un véhicule électrique ou hybride, vous pouvez lire notre dossier sur les aides à l’achat d’une voiture hybride.