L’achat d’une voiture électrique est encore freiné par les prix élevés de ces véhicules. Il existe toutefois des aides qui permettent d’en réduire le coût. Voici les principales aides à l’achat d’une voiture électrique.

Les aides pour une voiture électrique en France

Le bonus écologique de 6 000 €

Le système bonus malus est l’une des premières mesures issues du Grenelle Environnement en décembre 2007. Il récompense, via un bonus, les acquéreurs de voitures neuves émettant le moins de CO2, et il pénalise, via un malus, ceux qui optent pour les véhicules les plus polluants, le bonus de uns étant financé par le malus des autres.

Les voitures électriques sont éligibles au plus haut palier du bonus écologique, soit 6 000 €. La majorité des vendeurs de voitures électriques déduisent directement ce bonus du prix que vous aller payer pour votre véhicule. Si ça n’est pas le cas, vous devrez établir vous-même votre dossier de financement.

Attention cependant : le montant de cette aide ne peut pas excéder 27 % du coût d’acquisition toute taxe comprise du véhicule (y compris le coût de la batterie si elle est en location).

Le bonus 2018 pour les voitures électriques restera à 6000 euros.

Toutes les informations sur cette aide sont disponibles ici : ecologique-solidaire.gouv.fr

Un super-bonus de 10 000 € pour le remplacement d’une voiture diesel

Le superbonus est une aide additionnelle de 2500 € pour le remplacement d’une voiture diesel par une voiture électrique permettant de porter le bonus total accordé jusqu’à 8.500 €. Instauré en avril 2015 sous conditions de reprise d’un véhicule diesel de plus de 15 ans, il a été modifié en profondeur en 2018 avec une mise en application aux diesel datant d’avant 2001 (2006 pour les régimes non imposables) et les essence datant d’avant 1997.

Type de véhicule acquis Montant du bonus Montant de la prime de conversion Montant maximum de l’aide avec le bonus
Véhicule électrique 6 000 € 2500 € 8 500 €

Une aide pour faciliter l’installation d’une borne de recharge par un particulier

wallbox-zoe

Le gouvernement propose une aide pour l’équipement en borne de recharge par un particulier. Elle se matérialise sous la forme d’un crédit d’impôt de 30% basé sur les dépenses en matériel sur le coût d’installation.

Retrouvez tous les détails sur notre dossier dédié au crédit d’impôt pour l’installation d’une borne de recharge.

La Région de Haute-Normandie aide aussi les futurs propriétaires de véhicules électrique

La région de Haute-Normandie a mis en place quelques mesures de soutien à l’achat de véhicule électrique. Ainsi, les 150 premiers particuliers à en faire la demande auront droit à une aide de 5 000 €. 5 subventions de 5 000 € sont aussi prévues pour les collectivités, les associations et les entreprises.

L’installation des infrastructures de recharge peut être prise en charge à 50% et 20% d’aide supplémentaire sont accordés aux établissements publics d’enseignement pour leurs véhicules de service.

Et dans le Nord Pas-de-Calais ?

Dans le Nord Pas-de-Calais, l’offre cible aussi les professionnels qui, s’ils en font la demande, peuvent bénéficier d’une aide à l’achat d’un utilitaire électrique. Cette offre concerne les artisans, les commerçants et les petites entreprises investissant dans une démarche environnementale. Le critère : posséder un chiffre d’affaire de moins de 1 million d’euros et une surface de vente inférieure à 1 000 m2.

Cette offre est de 30 à 40% pour l’achat d’un utilitaire électrique neuf, dans la limite de 8 000 € d’aide. Elle concerne aussi les véhicules professionnels électriques constituant l’outil de travail principal de l’entreprise (taxi, ambulance…).

Plus d’informations sur http://www.hautenormandie.fr

Dans la région de l’Indre…

La petite ville de Saint-Maur, dans l’Indre, propose une aide de 1 000 € pour tout foyer habitant la commune et qui souhaiterait acheter un véhicule électrique neuf, de catégorie M1 ou N1. Cette offre totale de 10 000 € a été lancée en 2013 et n’a toujours pas trouvé preneur ! Seuls critères pour l’obtenir : vivre à Saint-Maur depuis 3 ans, s’engager à ne pas revendre son véhicule dans les 3 ans suivant l’acquisition, apposer un autocollant de la ville sur le véhicule et s’engager à ne faire qu’une demande par foyer.

Cette offre est évidemment à additionner à l’aide de l’Etat, revenant à une aide totale de 7 300 €. (En savoir plus)

L’exonération de TVS

Les véhicules qui émettent moins de 50 g de C02/km sont exonérés de TVS (Taxe sur les Véhicules de Société), et les voitures électriques rentrent dans ce cadre. Les entreprises ne paieront donc pas de TVS sur les voitures électriques de leur flotte.

Département des Bouches-de-Rhône (13)

Le département des Bouches-du-Rhône a annoncé l’attribution dès le 1er novembre 2018 d’une aide de 5000 € à l’achat d’un véhicule électrique neuf.

La prime du Département est accordée à tous les habitants des Bouches-du-Rhône, sans conditions de revenu.

  • Cette prime bénéficie à tout achat de voiture 100% électrique neuve, quelque-soit la marque de ce véhicule ou le modèle.
  • Cette prime ne s’applique qu’aux achats en pleine propriété : les locations avec option d’achat, quelle que soit la durée ne sont pas éligibles.
  • Le véhicule devra être conservé 3 ans avant d’être revendu sauf cas justifié (changement de situation familiale, accident, ….) ou avoir parcouru plus de 65.000 km.
  • Le chiffre de 1000 véhicules est donné par an, le dispositif étant prévu sur 5 ans. Compte tenu du très faible nombre d’immatriculations électriques jusqu’alors dans les Bouches-du-Rhône, ce chiffre devrait permettre de satisfaire toutes les demandes.
  • La prime est versée à l’acheteur dans le mois qui suit le dépôt de sa demande de versement, dès lors que toutes les pièces justificatives ont bien été données en même temps.

Région Occitanie : aide à l’achat d’une voiture électrique d’occasion

La Région Occitanie a mis en place un dispositif d’aide financière pour inciter ses administrés à acquérir un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Le véhicule doit être d’occasion et doit avoir été acheté à compter du 1er janvier 2019, auprès d’un professionnel exerçant son activité sur le territoire de la région Occitanie. L’aide peut être cumulable avec la prime à la conversion de l’État, au titre de ce même véhicule (sous réserve du respect des conditions fixées à l’article D251-3 du code de l’Énergie).

Le montant de cette aide varie selon la situation :

  • 30 % du coût d’acquisition, plafonnée à 2 000 €, pour une personne physique majeure non imposable
  • 30 % du coût d’acquisition, plafonnée à 1 000 €, pour une personne physique majeure imposable

En savoir plus sur cette aide : https://www.laregion.fr/Eco-cheque-mobilite-vehicule-electrique-ou-hybride

Autres aides

Si vous connaissez d’autres aides pour l’achat d’une voiture électrique, n’hésitez pas à nous en faire part pour que nous puissions compléter ce dossier.

Les aides pour une voiture électrique à Monaco

La Principauté de Monaco subventionne l’achat d’une voiture électrique avec une aide correspondant à 30% du prix d’achat TTC, plafonnée à 9 000 €.

Pour plus d’information, rendez-vous sur http://www.gouv.mc

Autres aides

La région Lorraine proposait une aide de 2 000 € aux PME désireuses d’acheter un véhicule électrique utilitaire (hors véhicule en leasing, LOA et crédit-bail).

L’aide de la Région Poitou-Charentes

La Région Poitou-Charentes subventionne l’achat d’une voiture électrique sur la base de différents critères. Cette aide peut aller jusqu’à 1 000 € pour un particulier qui fait l’acquisition d’une voiture électrique. Pour un quadricycle type L7e ou L6e, l’aide varie de 500 à 1 000 € selon le prix du véhicule.

Les entreprises, collectivités et associations sont aussi concernées par cette aide.