Déjà 800 000 Lynk&Co au compteur, mais pas encore d’électrique


Lynk&Co 01

Lancée en 2017 en Chine, Lynk&Co est présent en Europe depuis 2020, où sa présence reste discrète. Mais la marque vient de passer le cap des 800 000 véhicules vendus en 5 ans.

Publicité

Lors de son lancement en 2017, Lynk&Co devait faire le lien entre le haut de gamme Volvo, et la marque Geely plus populaire. Cette nouvelle marque devait aussi avoir une vocation internationale, et toucher une clientèle plus jeune en valorisant de nouveaux services et une nouvelle manière de vendre. Lynk&Co apportait ainsi dès 2017 la possibilité de mettre à disposition sa voiture en auto-partage, moyennant rétribution bien entendu, la possibilité d’acquérir sa voiture selon une formule d’abonnement.

Quant à la gamme, elle simplifiait son offre. Pas uniquement en adoptant le principe de numérotation des modèles selon l’ordre de leur sortie, comme dans le monde de la téléphonie. La Lynk&Co 01 se proposait en une unique version, sans option, et avec un choix de couleur et de personnalisation très limité. L’offre de couleurs et matières devait en revanche évoluer régulièrement, selon un principe de collection plutôt issu du milieu de la mode.

La marque a vite rencontré un joli succès en Chine, avec 120 000 exemplaires dès sa première année, 2018. En 2020, la marque débarque en Europe avec des ambitions assez limitées. Et ce sont donc à présent 800 000 Lynk&Co qui sont sur les routes. Principalement en Chine bien entendu. Mais les ventes en Europe ne sont pas anodines. En France, ce sont 2228 immatriculations sur 11 mois pour la marque. Mais dans d’autres pays, la marque est bien plus visible. Aux Pays-Bas, premier pays à accueillir la marque en 2020, Lynk&Co pointe à la seconde place des ventes, avec son seul modèle. Le 01 pointe pour sa part dans les 10 meilleures ventes du pays, et se place sur le podium sur certains mois…

Encore peu électrifiée

Il y a toutefois quelques ombres au tableau. Tout d’abord un rythme de croissance qui est finalement bien plus faible que prévu. En 5 ans, la marque visait plutôt le million. La faute aussi à une gamme qui commence à vieillir. La promesse de lancer 2 modèles par an a été tenue sur les 2 premières années. En prime, cette gamme manque encore d’électrification. Car si en Europe, nous ne connaissons que le 01 en version PHEV, les ventes en Chine se concentrent encore sur les motorisations thermiques, même si hybride et hybride rechargeable sont disponibles.

Surtout, cette marque qui se voulait moderne il y a 5 ans ne propose aujourd’hui aucun modèle électrique. Un comble sur un marché chinois très demandeur. En fait, il y a bien une Lynk&Co électrique… Ce devait être la Zeekr 001, et son style le montre bien. Les premières Lynk&Co électriques devraient arriver en 2023, sur la base de la plateforme SEA de Geely.

À lire aussi La Lynk&Co Zero EV entame ses séances de mise au point

Publicité

Sur le même sujet

Commentaire

Copyright © 2023 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre