Nouvelles technologies, nouveau design… Les Model S et Model X vont subir d’importants changements. Nécessaires pour stopper la cannibalisation de la Model 3, ces mises à jour pourraient être présentées dès le mois de juin.

Chez Tesla les défis s’enchaînent… A peine sortie des difficultés de production de sa Model 3, la marque de Palo Atlo doit à présent rebondir suite au tassement des ventes de ses deux modèles historiques. En net recul au trimestre dernier, les Model S et Model X sont à la fois pénalisées par leur âge et par les sérieux atouts offerts par la petite dernière de la marque. Une situation qui affole les investisseurs et oblige le constructeur à réagir.

Nouveaux moteurs et nouvelles cellules

Pour Tesla, l’un des principaux défis est de parvenir à remettre au goût du jour des modèles aux technologies vieillissante. En premier lieu, il y a la partie motorisation. Comme nous le rapportions au début du mois, Tesla travaille sur un projet – Raven – dont l’objectif est de remplacer les actuels moteurs linéaires à induction pour des moteurs à aimants permanents. Dotée d’un meilleur rendement, la technologie est déjà utilisée sur la Model 3 et permettrait à la fois d’améliorer les performances et de réduire ses coûts.

Second point : les batteries. Ici encore, l’idée est de reprendre la technologie étrennée sur la Model 3. A savoir, l’utilisation des nouvelles cellules 2170. Un changement d’architecture synonyme d’économies d’échelle mais aussi de montée en performances. De quoi permettre au constructeur d’aller au-delà des packs 100 kWh aujourd’hui proposés pour mieux creuser l’écart entre la Model 3 et les deux modèles premium.

Du Combo pour l’Europe ?

Tant sur la Model S que le Model X, la recharge devrait également évoluer. Objectif : se caler sur les performances de la dernière génération de superchargeurs dont la V3 tolère désormais jusqu’à 250 kW !

Selon Electrek, des sources ayant pu avoir accès au logiciel de la marque ont découvert un outil permettant la gestion du Combo CCS sur les Model S et X. De quoi laisser à penser que le standard pourrait être intégré de série en Europe, comme c’est déjà le cas avec la Model 3.

Intérieur redessiné

Tesla y travaille déjà depuis près d’un an. L’intérieur des prochaines générations des Model S et Model X s’inspirera du design minimaliste de la Model 3. Exit l’écran vertical qui sera remplacé par un écran horizontal. Comme pour la Model 3, il devrait à la fois faire office d’instrumentation et de système d’infodivertissement. Pour marquer la différence, Tesla pourrait même tenter d’aller plus loin. Aux finitions plus « premium » pourraient s’ajouter des équipements inédits. On pense notamment à un système d’affichage tête haute en réalité augmentée qui avait un temps alimenté les rumeurs

Pour l’heure, on ne sait pas si ces modifications intérieures seront associées, ou pas, à un restylage esthétique plus global sur les deux modèles.

L’enjeu du coût

Autre casse-tête à résoudre : celui du coût ! Si Tesla a été durant plusieurs années seul sur le segment de l’électrique premium, il doit à présent composer avec une concurrence de plus en plus féroce. La marque devra donc trouver un compromis entre cette différenciation technologique nécessaire pour stopper la cannibalisation de la Model 3 et la définition d’une grille tarifaire qui ne soit pas « hors sol » vis-à-vis de l’offre concurrente.

Présentation en juin ?

Selon des sources citées par Electrek, tout pourrait aller très vite puisque la présentation de ses nouvelles Model S et Model X pourrait intervenir dès le mois de juin. De quoi permettre à Tesla de rassurer ses investisseurs avant la clôture du trimestre…

Reste à savoir si ses mises à jour seront suffisantes pour relancer les ventes des deux modèles.

 

Comment Tesla compte relancer les ventes des Model S et Model X
4.1 (81.36%) 44 votes