General Motors va suspendre temporairement la production de la Chevrolet Bolt sur son site américain d’Orion. Un choix discutable alors que sa version européenne, l’Opel Ampera-e, arrive au compte-goutte sur le vieux continent.

Mais qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez General Motors ? Alors que de nombreux marchés européens, dont la France, attendent avec impatience la commercialisation de l’Opel Ampera-e, le constructeur américain vient d’annoncer l’arrêt temporaire de son site d’Orion, dans le Michigan, où sont assemblées la Bolt et sa cousine européenne.

Publicité


Interrogé par Reuters, le constructeur justifie son choix par les mauvaises performances de la Sonic, une citadine également assemblée à Orion et dont les ventes ont chuté de 37 % depuis le début de l’année, mais aussi par l’important stock de Chevrolet Bolt en attente de livraison. Initialement fixé à 70 jours, le stock était à 111 jours début juin et à 104 jours début juillet. Même chose chez les concessionnaires. Cité par Reuters, un revendeur de Rhode Island, sur la côte est, annonçait avoir plus de 200 Chevrolet Bolt en stock.

Il faut avouer que la voiture électrique du constructeur américain ne connait pas un grand succès aux Etats-Unis malgré ses performances. Avec 7592 exemplaires écoulés au cours des six premiers mois, elle fait à peine mieux que la Nissan Leaf qui, avec une batterie deux fois plus petite (30 VS 60 kWh), est parvenue à totaliser 7248 immatriculations au premier semestre (voir notre article). Certes, la Chevrolet Bolt n’est pas encore vendue dans tous les Etats américains – ce sera le cas à compter du mois d’août – il n’empêche que ces résultats restent assez décevants.

Quid de l’Europe ?

Entre les Etats-Unis et l’Europe, il y a clairement un déséquilibre. Alors que les stocks s’accumulent outre atlantique, l’Europe attend patiemment l’arrivée du modèle électrique à l’éclair. Premier marché à avoir ouvert les commandes, la Norvège ses clients dont certains ne seront pas livrés avant… 2019…

Quant à la France, si le lancement officiel de l’Opel Ampera-e n’a toujours pas été annoncé, l’arrêt de la production américaine risque de rallonger les délais…

Publicité