Le centre de livraison Tesla de Pékin.

Avec plus de 100 emplacements et 11 800 m² de surface, le centre de livraison Tesla de Pékin pourrait bien être le plus vaste du monde. Récemment inauguré, le site préfigure la nouvelle stratégie de vente du constructeur californien.

Il est à la mesure d’un pays de 1,4 milliard d’habitants en plein boom économique. Le nouveau centre de livraison lancé par Tesla à Pékin accumule les superlatifs. Étendu sur 11 800 m², il dispose d’une centaine d’emplacements pour livrer les véhicules à leurs propriétaires. Les premières images du site montrent que l’intégralité des places sont déjà occupées par des Model Y.

Logique, Tesla a lancé il y a quelques mois la version la moins chère du SUV électrique (RWD) sur le marché chinois. Un modèle dont le tarif a été ajusté pour bénéficier du bonus écologique maximal applicable dans le pays. Le véhicule y est fabriqué à cadence soutenue aux côtés de la Model 3 au sein de l’usine de Shanghai qui doit aussi satisfaire la demande européenne.

Ce nouveau centre de livraison XXL inaugure aussi la nouvelle stratégie de vente de Tesla sur un marché extrêmement concurrentiel et prometteur pour l’automobile électrique. La marque souhaite en effet réduire les coûts en fermant ses petits showrooms en centres-villes et galeries commerciales, partout où elle est implantée. À la place, elle continuera d’ouvrir de vastes hangars en périphérie, où le foncier et les loyers sont moins chers.

Tesla veut également « délocaliser » ses conseillers en créant une centrale d’assistance virtuelle. Concrètement, un client ne se verra plus attribuer un conseiller local lorsqu’il commande un véhicule et devra échanger avec un agent à distance.