Esquisse de Volkswagen futuriste de 2021

Pour mutualiser et remplacer les plateformes MEB/PPE, le groupe Volkswagen introduira une base commune SSP à tous ses véhicules électriques.

Une même plateforme pour toutes les voitures, une utopie ? Depuis quelques jours, une tendance se dessine. BMW avait annoncé une base « Nouvelle Classe » supportant toutes les catégories d’ici 2025. On comprenait cette stratégie, car le constructeur ne dispose pas actuellement de base spécifique.

Bien qu’ayant déjà plusieurs plateformes électriques (MEB pour les modèles compacts et J1/PPE pour le haut de gamme), Volkswagen semble désormais suivre la même voie pour réduire les coûts. Baptisée SSP (Scalable System Platform), cette nouvelle plateforme universelle arrivera « en milieu de décennie ». Capable d’intégrer tous les segments, elle pourra aussi bien équiper les gros véhicules que les futures citadines Seat et Volkswagen ID.1.

En plus de fournir « toutes les marques et tous les segments »,  la SSP sera portée sur le numérique. Elle accueillera la seconde génération du système VW.OS 2.0. La nouvelle génération de batteries maison sera aussi de la partie.



La plateforme SSP inaugurée par l’Audi Artemis ?

On se demande alors si la plateforme SSP ne serait pas celle des projets vitrines du groupe.

L’Audi Artemis promet « de nouvelles technologies » pour 2024, sans mentionner sa base technique. Attendue en 2026, la Volkswagen Trinity devrait aussi reposer sur la SSP. À suivre !

Vue technique Volkswagen ID.4 2021

Avant la SSP, la base MEB grandira avec 22 modèles en 2022, dont ici l’ID.4.