Avant le lancement de l’ID.3, Volkswagen continue les livraisons de sa première électrique e-Golf, qui a dépassé la barre des 100.000 exemplaires.

Avec l’électrique, l’industrie automobile et Volkswagen ont les yeux rivés vers l’avenir. Si l’ID.3 représente le futur, le constructeur de Wolfsburg reste tout de même ancré dans le présent. Son actuel modèle électrique, la Volkswagen e-Golf, a passé un cap symbolique.

Une voiture électrique de masse

En cette fin de mois de novembre 2019, la marque a livré le 100.000è exemplaire de la compacte électrique. L’heureux propriétaire allemand a reçu les clés à Dresde, dans l’une des deux usines où est produite la Volkswagen e-Golf.

Lancée en 2014 et restylée en 2017, la compacte est l’un des plus gros succès électriques en Europe avec la Nissan Leaf, la Renault ZOE et la BMW i3. « Nous produirons plus de 16.000 unités cette année, un plus haut jamais atteint », précise Henning Schulzki, directeur des ventes et marketing. Au total, avec la production venant de Wolfsburg « environ 27.900 exemplaires ont été livrés entre janvier et octobre 2019 ». C’est plus que le total de 2018 (24.800 unités).

Ensuite, à l’automne 2020, la Volkswagen ID.3 succédera à l’e-Golf sur les chaînes du site de Dresde, après avoir démarré à Zwickau le 4 novembre dernier. Ses livraisons ne démarreront toutefois qu’en juin 2020 en France, dans sa version ID.3 1st.