Ce mardi 9 octobre, les ministres de l'Environnement de l'Union européenne ont acté une réduction de 35% des émissions de CO2 des voitures et utilitaires d'ici à 2030, soit moins que les 40 % proposés par le Parlement européen au début du mois.

Au total, les négociations auront duré 13 heures et n’auront pas permis de conserver l’objectif de 40 % d’émissions de CO2 en moins adopté en début de mois par le parlement européen. Lors de la séance, organisée ce mardi 9 octobre, 20 pays sur 28 ont voté un compromis proposant une baisse de 35 % des émissions moyennes des voitures neuves en 2030 et de 30 % pour les camionnettes (par rapport à 2021) avec une baisse intermédiaire de 15 % en 2025.

Un vote difficile tant les objectifs en matière de CO2 divisent les Etats membres. « Nous avons eu une discussions vraiment compliquée« , a reconnu le commissaire européen en charge du Climat, Miguel Arias Canete. Alors que la France, les Pays-Bas et le Luxembourg semblaient s’accorder sur les réductions annoncées par le Parlement, l’Allemagne et les pays de l’Est constituaient un groupe qui ne voulait aller au-delà de 30 % de baisse.

Loin d’être définitivement adopté, le texte doit à présent être discuté avec les membres du parlement européen, favorables à un objectif plus ambitieux, et ceux de la commission européenne, plus proches des propositions allemandes.

Voitures et CO2 – l’Union européenne acte une réduction de 35 % d’ici 2030
5 (100%) 4 votes