Kia a annoncé un partenariat avec le géant du VTC autour de la mobilité électrique. L’objectif pour le constructeur coréen est d’offrir davantage de véhicules électriques aux chauffeurs de la plateforme.

Le constructeur Kia continue de développer son Plan S, stratégie tournée autour de l’électrification massive. Cette fois, c’est un accord lié à la distribution et non aux voitures électriques elles-mêmes que le constructeur annonce.

Kia va en effet proposer des véhicules électriques (BEV) aux chauffeurs Uber, qui bénéficieront d’offres spéciales. L’accord porte notamment sur la mise en œuvre de campagnes marketing et éducatives pour promouvoir l’électrique auprès des chauffeurs.

« Nous avons pour priorité de garantir la propreté de l’air dans les centres-villes congestionnés. Cet important partenariat avec Uber constitue une grande avancée dans la réalisation de cet objectif. Nous sommes très fiers de pouvoir proposer notre gamme de BEV évolués, à commencer par les Kia e-Niro et e-Soul » a déclaré Jason Jeong.



Pour Uber, cet accord avec la marque coréenne est un nouveau pas vers l’objectif d’électrifier l’ensemble de sa flotte en 2030. La plateforme confirme ainsi que ce partenariat portera sur l’ensemble de l’Europe.

« Pour nous, la mobilité zéro émission représente bien plus qu’un simple objectif, c’est une véritable nécessité », a déclaré Anabel Diaz, directrice générale de la région Europe chez Uber. « Sachant que l’Europe poursuit sa réouverture, nous nous engageons à contribuer à rendre les transports urbains propres. »