Une batterie légère indépendante

Un consortium de cinq entreprises a développé un nouveau pack batteries ultraléger pour les voitures électriques. Disponible en trois tailles, celui-ci grimpe jusqu’à 120 kWh.

Le consortium a été créé par cinq fabricants : Evonik, Forward Engineering, Lion Smart, Lorenz Kunststofftechnik et Vestaro. Ces entreprises ont joint leur savoir-faire respectif pour créer un concept de batterie très légère en vue de fournir les constructeurs automobiles.

La batterie en question se base sur des composants standards et des assemblages prévus pour gagner du poids. Elle serait disponible en trois capacités différentes : 65 kWh, 85 kWh et 120 kWh. Le poids respectif de ces trois versions serait par ailleurs de 412 kilos, 527 kilos et 789 kilos. À titre de comparaison, la batterie d’une Audi e-tron, en 95 kWh, pèse 700 kilos.

Selon Lion Smart, « le poids des batteries a été réduit de 10 % par rapport aux autres combinaisons de matériaux ». Les fabricants assurent cependant que cette légèreté ne se fera pas au détriment de la qualité, du coût, de la sécurité ou de la densité énergétique.



Evonik et Lorenz ont développé un matériau en fibre de verre renforcé à l’époxy. Ce matériau constitue la protection du pack batterie, et fait gagner à lui seul de nombreux kilos. La base de la protection est en aluminium, et elle est l’œuvre de Vestaro. Lion Smart fournit les cellules, car l’entreprise est spécialisée dans ce type de composants. Enfin, Forward Engineering a effectué les simulations d’utilisation de cette batterie.