Tesla a récemment ouvert ses Superchargers. C’est désormais au tour des premiers utilisateurs de faire leur retour d’expérience.

Il y a quelques jours, Tesla a lancé un pavé dans la marre en annonçant l’ouverture de ses Superchargers aux voitures des autres marques. Proposé dans un premier temps aux Pays-Bas avec 10 stations, le programme pilote a rapidement attiré les premiers utilisateurs.

C’est une vision étonnante, mais il faudra s’y faire désormais : toutes les voitures électriques disposant d’un port CCS pourront se brancher sur les très prisées bornes de recharge rapide de Tesla, depuis la Hyundai Ioniq EV à la Porsche Taycan.

Un abonnement Tesla sans engagement

C’est ce que nous montre Inse van Houts, qui a été l’une des premières personnes à effectuer un test de recharge sur sa berline coréenne. Après avoir suivi la procédure nécessaire via l’application Tesla, la charge rapide a pu être lancée et instantanément atteindre un pic de 63 kW avec une batterie à 37 % de charge.

Si il n’a pas été autorisé à tout filmer, cet utilisateur montre également une Porsche Taycan connectée à un Supercharger. Alors en essai avec des employés Tesla, la berline allemande a pu atteindre un pic de puissance de 250 kW.

Dans sa vidéo, le conducteur précise que l’abonnement au prix de 13 €/mois serait sans engagement. Les utilisateurs pourront donc souscrire à l’offre pendant une courte durée avant de l’annuler, par exemple pour partir en vacances. La formule permet de profiter d’un prix de 0,24 €/kWh, soit le même prix appliqué aux Tesla aux Pays-Bas. De quoi encore creuser l’écart avec Ionity qui affiche sur le marché néerlandais un prix de 0,79 €/kWh, ou de 0,35 €/kWh contre un abonnement de 17,99 €/mois pendant 12 mois ! Si ces informations sont confirmées et généralisées, Ionity devrait rapidement revoir son approche et son offre, notamment en France où la tarification est effectuée à la minute.