Dans le cadre de sa stratégie d'électrification de la gamme, Peugeot profitera de la nouvelle génération de 308 pour lui offrir une motorisation hybride rechargeable.

Le groupe PSA a récemment initié sa transition énergétique en lançant toute une gamme de voitures électriques et hybrides rechargeables. Les différentes marques continueront sur cette voie dans les années à venir, dont Peugeot qui proposera une motorisation rechargeable.

La prochaine itération de la compacte de Sochaux reposera sur une version mise à jour de la plateforme EMP2, capable d’embarquer des motorisation thermiques mais aussi des version hybrides rechargeables. L’architecture du tandem mécanique devrait être similaire à celui des actuelles Peugeot 508 et 3008. Pour l’heure, il est difficile d’évoquer un niveau de puissance, une autonomie électrique ou de quelconques indications sur la plastique de la Peugeot 308.



Une version PSE à plus de 300 ch prévue au programme

Elle devrait toutefois mettre l’accent sur un design fort, comme l’a souligné Jean-Philippe Imparato, le patron de Peugeot, en reprenant la dernière signature de la marque avec les deux crocs qui débordent sur le bouclier. La dotation mécanique sera composée d’un moteur 1,6 litre THP essence associé à un moteur électrique, le tout alimenté par une batterie dont la capacité n’a pas encore été évoquée. En revanche, nous pouvons anticiper une autonomie électrique proche des 60 km.

La motorisation hybride permettra à la marque au Lion de prendre le large avec son nouveau département Peugeot Sport Engineered. La célèbre Peugeot 308 GTI laissera sa place à la version 308 PSE qui, comme la prochaine 508 éponyme, profitera de son bloc essence et de ses deux moteurs électriques pour étaler sur le bitume une puissance bien supérieure à 300 ch avec sa transmission intégrale.

La prochaine Peugeot 308 devrait voir le jour fin 2021/début 2022 et sera suivie très rapidement par la version PSE.