Pas de désignation GTI ou GTE pour les bolides électriques ou hybrides rechargeables obtenus à partir des modèles à fort succès du Lion, mais un PSE signifiant Peugeot Sport Engineered (Peugeot conçu pour le sport).

Issu d’un concept présenté à Genève en mars 2019, le modèle commercialisable 508 PSE devrait être proposé en une série limitée à 1.000 exemplaires en février prochain.

Les performances annoncées il y a un peu plus d’un an sont-elles toujours d’actualité ? Nous le saurons bientôt. Sur le concept, une puissance de 294 kW et un couple maximal de 500 Nm combinés étaient obtenus d’une combinaison de 3 moteurs. Au bloc principal essence Puretech 150 kW, s’ajoutaient 2 appareils électriques (82 kW à l’avant + 150 kW à l’arrière) alimentés par un pack 11,8 kWh.

Cette architecture de transmission intégrale permettait d’abattre le 0-100 km en 4,3 secondes, la progression devant se stabiliser à 250 km/h, la vitesse de pointe de l’engin.

En mars dernier, alors que Peugeot communiquait quelques photos plus précises sur les présentations extérieures et intérieures de l’engin, il semblait acquis que le modèle commercialisable serait révélé dans ses lignes définitives au Mondial de Paris. Un scénario mis à mal par la crise sanitaire du Covid-19.

La gamme sportive PSE s’étofferait ensuite, au cours de l’année 2021, avec une 3008 PSE hybride rechargeable et une e-208 PSE, premier modèle 100% électrique à l’intégrer.