Attendue en 2021, la prochaine génération de la sportive américaine devrait faire appel à un groupe moteur électrifié inédit.

Entre l’explosion du malus français et les nouvelles règles européennes en matière d’émissions de CO2, les modèles sportifs ont la vie dure. Seule solution pour continuer à exister tout en conservant des coûts raisonnables pour le client : l’hybridation. C’est justement ce à quoi pense Ford pour la prochaine génération de sa Focus RS.

Engagée dans un vaste plan d’électrification de sa gamme, la marque à l’ovale bleu travaillerait sur une nouvelle transmission intégrale. Une configuration dans laquelle l’essieu arrière serait entraîné par un moteur électrique venant compléter un bloc 2.3 EcoBoost de 350 chevaux animant les roues avant. De quoi promettre une puissance globale de l’ordre de 400 chevaux.

Selon le site britannique Car, le lancement de cette Ford Focus RS hybride interviendrait lors du lancement du millésime 2021. Présentation attendue courant 2020.

Publicité


Publicité