Hyundai Ioniq 5 Uber

Essayer Uber interdira les moteurs thermiques à ses chauffeurs en 2030 ?

Configurez votre véhicule Uber interdira les moteurs thermiques à ses chauffeurs en 2030 ou demandez un essai gratuitement.

Uber continue de rendre ses flottes de véhicules plus propres. La plateforme interdira les voitures à moteur thermique dans moins de dix ans.

En début d’année, Uber avait interdit à des chauffeurs avec voiture à moteur diesel de s’inscrire sur la plateforme. L’objectif était d’éradiquer toute présence de diesel à l’horizon 2024.

Le géant du transport de personnes a annoncé une nouvelle mesure cette semaine, cette fois plus stricte. En effet, les voitures à moteur thermique seront entièrement interdites sur la plateforme en 2030.

C’est le PDG de la firme, Dara Khosrowshahi, qui a communiqué cette nouvelle. « Si nous faisons bien notre travail, nous serons complètement électriques », a-t-il déclaré. L’objectif de Khosrowshahi est de faire d’Uber une plateforme « zéro émission » dans huit ans aux États-Unis, au Canada et en Europe.

Pour le moment, le nombre de véhicules électriques d’Uber serait d’environ 25 000, pour un million de chauffeurs. Mais de plus en plus de clients ont la possibilité d’opter pour un véhicule électrique lorsqu’ils commandent une course.

Par ailleurs, Uber va investir 800 millions de dollars pour doubler le nombre de voitures électriques l’année prochaine. Les chauffeurs possédant un véhicule électrique reçoivent un dollar supplémentaire par course et des réductions sur la recharge. Un partenariat avec Hertz leur permet aussi de louer une Tesla Model 3 pour 344 dollars par semaine.

À lire aussi États-Unis : Uber aide ses chauffeurs avec des bornes à prix réduit