Toyota vient d'officialiser le lancement de la Mirai, sa première voiture à hydrogène. Arrivée en Europe prévue en septembre 2015...

Si le nom de la première voiture à hydrogène de Toyota courait déjà sur la toile depuis quelques semaines, la « Mirai » vient d’être officialisée dans un message vidéo diffusé par le constructeur japonais.

La Toyota Mirai, qui signifie « futur » en japonais, sera lancée au Japon à partir du 15 décembre prochain et incarne un « tournant dans l’industrie automobile » selon Akio Toyoda, le grand patron de Toyota Motor Corporation.

480 km d’autonomie

Berline 4 places, la Mirai est animée par un moteur électrique de 113 kW (154 ch) de puissance et annonce une vitesse de pointe de 178 km/h.

Publicité


Alimentée par deux réservoirs à hydrogène d’une capacité totale de 122,4 litres, la Mirai annonce 480 km d’autonomie avec un temps de ravitaillement d’environ 3 minutes.

Des objectifs de ventes prudents

S’il annonce vouloir démocratiser la voiture à hydrogène pour le grand public, Toyota reste néanmoins très prudent quant à ses objectifs de ventes. Au Japon, il ambitionne d’écouler seulement 400 exemplaires de sa berline au cours des 12 prochains mois.

La montée en puissance du constructeur sera sans doute liée au développement du réseau d’infrastructures de ravitaillement (le Japon compterait une quarantaine de stations en activité).

Lancement européen en septembre 2015

Pour l’Europe, il faudra s’armer de patience puisque la berline à hydrogène de Toyota n’est pas attendue avant septembre 2015. Un lancement qui ne concernera que trois marchés jugés prioritaires par le constructeur : l’Allemagne, le Danemark et le Royaume-Uni.

En termes de prix de vente, la première annonce de Toyota évoque un tarif de l’ordre de 66.000 € avec des volumes relativement faibles pour l’Europe : 50 à 100 unités/an en 2015 et 2016.

Pour les autres pays, dont la France, la Mirai ne devrait pas arriver avant 2017 à condition, bien sûr, que les infrastructures de ravitaillement soient au rendez-vous…

Publicité