En marge de la présentation de ses résultats trimestriels, la marque californienne a confirmé le report de la production du Tesla Semi.

Une fois n’est pas coutume, Tesla a du retard. Censée arriver dès 2019, la mise en production du Tesla Semi a finalement été repoussée à 2020. Une mise à jour de calendrier annoncée par Jérôme Guillen, responsable du programme Tesla Semi. « L’année prochaine, nous commencerons la production » a-t-il annoncé aux investisseurs sans donner plus de précision.

Ce délai, qui n’est pas vraiment une surprise, permettra au constructeur de préparer la production de son premier camion électrique. Il s’agit aussi et surtout de définir un lieu pour sa fabrication. « L’emplacement n’est pas encore défini, mais il est assez clair que nous allons fabriquer toutes les batteries et toutes les transmissions à Reno (Gigafactory 1 ndlr) » a confirmé le représentant de la marque.

Des tests en cours

Présenté pour la première fois en 2017, le Tesla Semi aurait déjà reçu plusieurs centaines de pré-réservations. Dans sa version la plus performante, son autonomie pourra atteindre jusqu’à 800 kilomètres.



Si sa mise en production est décalée, les tests se poursuivent et des améliorations sont régulièrement apportées confirme le constructeur. Au début du mois, le Tesla Semi a notamment été aperçu en train de transporter une flotte de Tesla Model 3.

En attendant, le modèle se fait plutôt discret. Sur le site internet de Tesla, il a tout simplement disparu du menu de navigation, tant en France qu’à l’international.