Le Volkswagen ID.4 est un paisible SUV électrique. Sauf entre les mains de Tanner Foust, qui n’hésite pas à enchaîner les figures sur circuit.

Deuxième membre de la famille ID de Volkswagen, l’ID.4 est un SUV électrique qui pense avant tout à la famille plutôt qu’aux performances. C’est ce que laisse transparaître sa raisonnable fiche technique actuelle, avec une puissance de 204 ch pour 310 Nm de couple. Mais il a bien des ressources cachées que seul un pilote comme Tanner Foust peut aller chercher.

Au volant du Volkswagen ID.4 sur le tracé désertique de Willow Spring, le pilote américain a enchaîné les virages en crabe, avec la seule souffrance des pneus venant troubler la quiétude locale. Après ses séances de conduite débridée, Tanner Foust met en avant le train avant alerte du SUV et n’hésite pas à comparer ses sensations de conduite à celles des Volkswagen d’époques, dont la Coccinelle !

Publicité


Un centre de gravité au ras du sol, mais les lois de la physique veillent

C’est là tout l’avantage des voitures électriques avec la batterie placée au plus près du sol, qui permet même d’abaisser le centre de gravité des véhicules haut perchés comme l’ID.4. Toutefois, il ne s’agit pas là d’une sportive et certains mouvements de caisse que l’on aperçoit furtivement dans cette vidéo sont là pour le rappeler.

Le Volkswagen ID.4 est disponible dans un premier temps aux États-Unis avec la seule configuration propulsion, comme en Europe. D’autres déclinaisons verront le jour, dont une puissante configuration à deux moteurs et transmission intégrale d’une puissance de 306 ch.

Publicité