En intégrant la version classique et le coupé Sportback, Audi a vendu près de 50 000 unités de ses SUV électriques badgés e-tron durant l’année 2020. Une hausse importante par rapport aux premiers chiffres annoncés en 2020 qui permet au SUV allemand de devancer son concurrent californien.

Dans un communiqué annonçant les chiffres de ses ventes électriques en 2020, la marque se félicite d’être « de loin le plus gros fabricant de voitures électriques parmi les trois marques premium allemandes ». Les ventes de l’EQC de Mercedes étaient décevantes dès le début d’année et n’ont pas décollé, et la BMW i3 est vieillissante, ce qui permet au SUV Audi d’être le modèle « zéro émission » le plus vendu parmi ces trois constructeurs. Le SUV allemand fait également mieux que le Tesla Model X. Si la marque californienne ne donne plus les détails de ventes de chaque modèle, les quelque 57 000 Model S/X livrés en 2020 ne laissent que peu de doute quant à la victoire du SUV allemand sur son rival américain.

Ce sont précisément 47 324 Audi e-tron et e-tron Sportback qui ont été vendus mondialement par la firme aux anneaux en 2020. Cela représente une augmentation de 79,5 % pour les deux modèles par rapport à l’année 2019.

Malgré un lancement timide, l’e-tron a bien corrigé le tir et Audi a de quoi se réjouir de son essor électrique, puisque 2021 verra l’arrivée sur le marché du Q4 e-tron, un autre SUV électrique, mais surtout de l’Audi e-tron GT, cousine de la Porsche Taycan, et annoncée comme une nouvelle tueuse de Tesla Model S.