Toyota, Honda et Nissan viennent d’annoncer un partenariat destiné à accélérer le développement des stations de ravitaillement à hydrogène.

Pas de marché de l’hydrogène sans stations de ravitaillement ! Les constructeurs ont bien compris le principal enjeu de la mobilité hydrogène et ont décidé de s’unir pour accélérer le déploiement des stations.

« Pour l’heure, les sociétés spécialisées s’efforcent de créer des infrastructures mais, tant que ces véhicules resteront marginaux, elles devront faire face à des difficultés d’implantation et d’exploitation » souligne un communiqué publié par Toyota.

Ce partenariat vise ainsi à accompagner les mesures déjà prises par le gouvernement japonais qui a décidé de subventionner la mise en place des stations et de participer au financement de leurs coûts d’exploitation. Si les trois constructeurs sont encore dans l’étude d’initiatives concrètes qu’il conviendrait de mettre en œuvre, ils envisagent par exemple de financer une partie des frais d’exploitation des stations.

Publicité


Une initiative qui vise à faire décoller le marché des voitures à hydrogène et qui profitera en premier lieu à la Mirai de Toyota…

Publicité