Les abonnés à la lettre d’information de Sono Motors ont reçu un message leur indiquant une nouvelle grande victoire pour l’entreprise allemande : la mise à disposition de 45 millions d’euros en investissement de série C.

Il s’agit là d’un signe fort pour le constructeur de la citadine électrique et solaire. Cela signifie que des structures financières solides reconnaissent la viabilité de l’engin et souhaitent le pousser vers une production en série qui apparaît dès lors prochaine.

Parmi ces investisseurs, un fonds qui dépend d’une grande banque suédoise. Swedbank Robur a un excellent flair pour dénicher les startups sur le point de révolutionner les habitudes au nom d’un futur plus propre.

« Notre investissement correspond très bien à la philosophie de notre fonds Swedbank Robur Småbolagsfond Europa et à nos ambitions de façonner activement la transition vers un avenir plus durable », confirme Ulrika Enhorning à la tête de l’organisme. Sa joie : « Participer au voyage d’une société qui va bouleverser le marché en forte croissance des véhicules électriques grâce à sa technologie solaire révolutionnaire ».



Cet investissement de série C permet très symboliquement à la Sion de passer en mode C, c’est-à-dire en mode roue libre vers la production des premiers modèles. Plus de 12 600 précommandes ont été enregistrées par Sono Motors à ce jour.

Avec les 53 millions d’euros en financement participatif levés en début d’année, l’entreprise aura consolidé ses comptes de presque 100 millions d’euros en 2020.