Usine Renault de Séville

Essayer Renault va dupliquer son concept de Refactory en Espagne ?

Configurez votre véhicule Renault va dupliquer son concept de Refactory en Espagne ou demandez un essai gratuitement.

Après la France, Renault annonce l’ouverture d’une Refactory à Séville, en Espagne.

Créée en 1965, l’usine Renault de Séville emploie plus de 900 collaborateurs qui s’activent encore aujourd’hui à fabriquer des boîtes de vitesses.

Quelque 590 205 unités sont sorties de ce site l’année dernière, en accordant une place de plus en plus importante aux modèles spécifiques aux voitures électrifiées.

Depuis une superficie de presque 212 000 m2, cet établissement assure 33 % des besoins du groupe et exporte 80 % de sa production, à destination des usines de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

En France, sur le site de Flins-sur-Seine, Renault joue désormais la carte de l’économie circulaire. Le mouvement s’entretient grâce au potentiel de valeur des véhicules à chaque étape de leur cycle de vie. Le groupe a décidé de dupliquer ce modèle à l’usine de Séville.

Quatre espaces d’activités seront créés sur place. Au centre, le pôle Re-Trofit démarrera le reconditionnement des véhicules d’occasion l’année prochaine. À échéance 2025, sur une surface bâtie de 5 000 m2, il devrait être capable de traiter 10 000 engins et de réparer un millier de batteries.

À proximité, le pôle Re-Energy sera missionné pour développer des applications de stockage d’énergie à partir de batteries en seconde vie.

Re-Cycle assurera le recyclage, la gestion des ressources et la fabrication des boîtes de vitesses E-Tech. Dont 2 nouveaux modèles électrifiés pour les véhicules hybrides du groupe.

Le dernier maillon, nommé Re-Start, se présentera sous la forme d’un centre de formation et de R&D consacré à l’économie circulaire.