En Rhône-Alpes, les 21 premiers véhicules électriques à prolongateur à hydrogène viennent d’être livrés aux participants du projet HyWay.

Coordonné par le pôle de compétitivité Tenerrdis, le projet HyWay se définit comme « le premier projet français de déploiement de flottes captives de véhicules électriques à hydrogène ».

Au total, 21 utilitaires Renault ZE H2 ont été livrés le 10 juin dernier à Grenoble. Ils seront expérimentés durant plusieurs mois par 18 sociétés dont La Poste, DHL,  le Conseil Général de l’Isère, le CEA ou encore Schneider Electric.

300 km d’autonomie grâce au prolongateur

Développés par la société Symbio FCell, les véhicules reposent sur l’utilitaire électrique Renault Kangoo ZE auquel est ajouté une pile à combustible alimentée par 1.8 kg d’hydrogène. Grâce au système, l’autonomie est multipliée par deux et passe à environ 300 kilomètres.

Publicité


Pour assurer le ravitaillement en hydrogène, trois stations sont d’ores et déjà en activité : une chez Air Liquide à Sassenage et deux autres sur les sites de Symbio FCell et du CEA à Grenoble. Une quatrième station sera également installée à l’automne.

Pour les différents partenaires du projet, il s’agit d’évaluer la pertinence de la technologie pile à combustible pour étendre l’autonomie des véhicules électriques et contribuer à la création d’une véritable filière industrielle française dans le domaine de l’hydrogène.

Au-delà de Rhône-Alpes, le Conseil Général de la Manche avait déjà lancé un projet similaire il y a quelques mois avec l’expérimentation d’une dizaine de Kangoo ZE H2 alimentés par une station implantée à Saint-Lo… (voir notre article).

Publicité