Toyota, Nissan, Volvo et désormais... Porsche. Surfant sur la vague, le constructeur allemand a annoncé ce dimanche cesser définitivement la commercialisation de modèles au diesel.

Ils n’étaient déjà pas spécialistes de la technologie. En 2017, seulement 17% des véhicules vendus par Porsche fonctionnaient au diesel. Plus aucun modèle au gasoil ne figure d’ailleurs à son catalogue depuis février 2018. Facile pour Olivier Blume, le PDG de la marque, d’annoncer l’abandon définitif du très critiqué carburant. Dans une interview accordée dimanche au journal allemand Bild, il a expliqué vouloir se concentrer sur les motorisations essence, hybrides et sur « des véhicules électriques purs » dès 2019.

Filiale du groupe Volkswagen écorné par le scandale du dieselgate, Porsche affirme qu’il va investir 6 milliards d’euros dans la mobilité électrique d’ici 2022. La firme commercialisera la Taycan, son premier modèle 100% électrique fin 2019 et a dévoilé un concept de chargeur rapide modulaire 800 volts. Ses véhicules hybrides-rechargeables se vendent plutôt bien puisque 63% des Panamera écoulées en Europe sont équipées de la technologie selon la marque. Porsche est le premier constructeur allemand à renoncer définitivement au diesel.

Porsche abandonne définitivement le diesel
4.5 (90%) 2 votes