Comparable à un superchargeur Tesla, le concept de station développé par Porsche se divise en plusieurs modules. Il peut notamment contenir une batterie-tampon si le réseau électrique n'est pas assez puissant.

De la vitesse, Porsche en veut aussi à la recharge de ses futurs véhicules électriques. Alors que son premier modèle 100% électrique, la Taycan, sera capable de recharger à une puissance phénoménale de 350 kW, la marque doit proposer des chargeurs adéquats. Porsche prévoit de déployer 500 stations de charge rapide aux États-Unis d’ici fin 2019, date à laquelle la Taycan doit être commercialisée.

Pour optimiser les coûts et l’espace disponible, le concept de station que la marque a développée est divisé en plusieurs modules. Une « PowerBox » abrite le transformateur, qui convertit le courant alternatif du réseau en courant continu 800 volts. Lorsque plusieurs bornes sont installées au même endroit, une « CoolingBox » est installée, elle permet de centraliser leur refroidissement par liquide. Le cas contraire, la climatisation est intégrée au même bloc.

Si le réseau électrique n’est pas suffisamment puissant, des batteries stationnaires peuvent également être ajoutées. Des « ChargeBox » capables d’accueillir une batterie de 70 kWh pour une station de 160 kW ou 170 kWh pour deux stations. Avec ce dispositif, la disponibilité des bornes devrait cependant être limitée, les batteries devant se recharger lentement entre chaque session.

Selon Porsche, les éléments peuvent être installés jusqu’à 200 mètres des stalles où le câble à connecter au véhicule est attaché. Une modularité qui assurerait une efficacité de 95% à l’ensemble du système. Le constructeur n’a cependant pas indiqué la date à laquelle il lancera son chargeur.

Porsche dévoile des chargeurs 800 volts modulaires
5 (100%) 3 votes