Guilhem Vellut from Paris, France [CC BY 2.0 (https://creativecommons.org/licenses/by/2.0)]

Attendu fin mai, un rapport suggère de dédier une des voies de circulation du périphérique parisien aux véhicules propres.

Pour les élus parisiens, la mesure s’inscrit dans une volonté d’harmoniser le nombre de voies sur l’intégralité des 35 kilomètres du boulevard. Selon l’AFP, l’objectif serait de passer de quatre à cinq voies sur certaines portions à trois seulement. Sur ces trois voies, l’une sera dédiée aux véhicules électriques, hybrides ainsi qu’au covoiturage et aux transports en commun.

Vitesse limitée à 50 km/h

Autre point évoqué : la diminution de la vitesse de la célèbre artère périphérique. Celle-ci serait limitée à 50 km/h contre 70 km/h aujourd’hui. Une façon de réduire les nuisances sonores mais aussi et surtout la pollution aux particules fines qui touche quotidiennement 100.000 habitants à proximité du périphérique.

En cours de finalisation, ce rapport sur la restructuration du périphérique parisien promet de cristalliser la colère de franciliens déjà exaspérés par les nombreux changements apportés par la municipalité socialiste. Celui-ci sera officiellement remis le 21 mai prochain à Anne Hidalgo.

Publicité


Publicité