La première Tesla Model 3 Yellow Cab vient d’entrer en service. L’occasion nous est donnée de faire une virée newyorkaise à son bord et de faire connaissance avec son conducteur.

Il y a quelques semaines déjà, la première et seule (pour le moment) Tesla Model 3 Yellow Cab est entrée en service dans la mégalopole américaine. Cette nouveauté est la première étape d’une électrification annoncée de la flotte des célèbres taxis jaunes, fierté de la ville et véritables icônes du cinéma.

Les voyageurs pourront retrouver à son volant Rami, qui voulait quelque chose de différent pour offrir ses services. Il se confie désormais au micro de Sam Sheffer, un youtubeur qui a décidé de s’intéresser de plus près au choix de Rami, qui a troqué sa Toyota Camry au profit de la Tesla Model 3.



Une autonomie de seulement 129 km dans le froid de New York !

Rami a fait le choix d’une version Autonomie Standard Plus, qui est créditée d’une autonomie de 423 km (263 miles) sur le configurateur américain de Tesla. Sans surprise, le Yellow Cab est entièrement équipé de tout le nécessaire habituel et conserve toutes les technologies de base : Rami avoue ainsi rouler avec toutes les caméras activées afin d’observer en permanence ce qu’il se passe autour de la voiture.

Notamment le trafic new-yorkais particulièrement dense, mais aussi les badauds, toujours enthousiastes. Toutefois, le conducteur affirme qu’après le traditionnel « hey taxi », les clients ne savent pas toujours comment saisir la poignée de porte arrière.

Sami indique qu’il charge sa Model 3 pendant une heure chaque jour, ce qui lui permet de faire le plein et de profiter d’une autonomie réelle de 386 km environ (240 miles). Sauf par temps froid, où l’autonomie dégringole à 129 km !