Peugeot a présenté la nouvelle Peugeot 308 dans sa déclinaison break, qui conserve le nom SW. Par rapport à la version berline, c’est surtout le design et l’habitabilité qui évoluent, l’offre en matière de motorisation restant strictement identique.

Peugeot a présenté il y a trois mois sa nouvelle 308, la compacte démarrant une nouvelle vie avec sa troisième génération. C’est la première fois que la Française embarque une motorisation hybride rechargeable, et elle se décline désormais en break.

En effet, la marque au Lion a présenté la nouvelle Peugeot 308 SW, qui arbore un design nouveau sur la partie arrière. C’est évidemment dans ses dimensions que cette version break se distingue par rapport à la berline.

La Peugeot 308 SW mesure 4,64 mètres de longueur, soit 28 centimètres de plus que les 4,36 mètres de la compacte. Allongé de 5 centimètres, l’empattement s’étend désormais sur 2,73 mètres.



Outre le design, Peugeot a soigné l’efficacité aérodynamique, avec un Cx de 0,277 qui permettra d’optimiser les consommations. La modularité est aussi au rendez-vous avec une banquette 40/20/40. La 308 SW propose de nombreux rangements, et un volume de coffre allant de 608 à 1 634 litres.

Deux motorisations hybrides pour la 308 SW

Du côté des motorisations, l’offre est similaire à ce que propose la berline. On retrouve trois versions essence, deux motorisations diesel et surtout les deux déclinaisons hybrides rechargeables. Pour ces dernières, Peugeot propose l’Hybrid 180 e-EAT8 et l’Hybrid 225 e-EAT8. Les deux versions sont couplées à une batterie de 12,4 kWh qui offre environ 50 kilomètres d’autonomie.

À l’intérieur, rien ne change non plus, cette 308 SW reprenant la nouvelle version du Peugeot i-Cockpit.

La commercialisation de la nouvelle Peugeot 308 SW interviendra en novembre 2021. Contrairement à la compacte, les tarifs ne sont pas encore connus. Une version électrique arrivera dans deux ans avec la nouvelle plateforme eVMP, comme pour la berline.