Lincoln Corsair PHEV

Lincoln Corsair PHEV

Essayer Lincoln lancera 5 modèles électriques d’ici 2026 ?

Configurez votre véhicule Lincoln lancera 5 modèles électriques d’ici 2026 ou demandez un essai gratuitement.

Après avoir annulé son projet de véhicule sur base de la plateforme Rivian, Lincoln accuse un sérieux retard en matière de véhicule électrique. Retard qui devrait être comblé d’ici 2026, puisque la marque prévoit de lancer pas moins de 5 modèles électriques.

En investissant dans Rivian, Ford avait prévu de développer un nouveau modèle Lincoln sur la plateforme de la start-up. Le projet est tombé à l’eau, et la marque haut de gamme du groupe se contente pour le moment de modèles hybrides rechargeables. Ford semble donc avoir pris conscience de son retard, et met à présent le pied au plancher. Cela vaut pour les modèles portant l’ovale bleu, mais aussi pour Lincoln donc.

100 % électrique avant 2030 ?

Les précédentes annonces restaient assez raisonnables, avec un plan de 4 modèles électriques d’ici 2030. Les choses iront finalement plus vite. On parle désormais de 5 modèles d’ici 2026. Ou plutôt 5 modèles entre 2023 et 2026.

La première Lincoln électrique devrait en théorie être présentée cet automne, probablement au salon de Détroit en septembre. Mais elle n’entrera en production qu’un an plus tard. Il s’agira vraisemblablement d’un grand SUV (Lincoln ne propose plus de berlines en Amérique du Nord) de la taille de l’Aviator. Arriverait ensuite un modèle plus compact pour épauler le Corsair, puis un autre de la taille du grand Navigator. Deux autres crossovers des segments C et D doivent compléter cette offre, en 2025 ou 2026. La plupart de ces modèles reprendront la plateforme GE du Mustang Mach E, ou plutôt celle de la prochaine génération du crossover Ford. Seul le Navigator EV sera différent, puisqu’il sera basé sur la seconde génération de F150 Lightning.

Cinq modèles lancés en trois ans, pour une marque qui ne compte aujourd’hui que 4 modèles, dont le Nautilus en fin de vie. Cela ressemble fort à un passage au tout électrique à moyen terme. L’hypothèse la plus probable est celle d’une coexistence durant 2 à 3 ans entre les nouveaux modèles électriques et les anciens à essence ; à la manière de ce que Porsche va pratiquer avec son Macan.

Cela signifie 2 choses. Premièrement, que la dernière Lincoln essence a déjà été présentée, il s’agit de la berline Zephyr réservée à la Chine. Et deuxièmement, que la marque passera au 100 % électrique à l’horizon 2028 ou 2029.

Avis de l'auteur

En Amérique du Nord, le retard de Lincoln en matière de véhicules électriques ne semble pas encore critique en termes de volumes. Mais il l’est en termes d’image pour une marque qui se trimballe déjà une image assez conservatrice. Et cela n’aide pas non plus le groupe Ford dans son ensemble. Même s’il ne s’agit encore que de communication, la production n’ayant pas débuté, le rival GM ne cesse de parler et faire parler autour des Cadillac électriques en approche, Lyriq, Celestiq…

C’est en Chine que la présence de véhicules électriques pourrait (très) rapidement devenir vitale. Rappelons que Lincoln y a effectué ses débuts il y a peu, et y bénéficie encore d’une image positive. Ce marché représente déjà plus d’un tiers de ses ventes mondiales. Mais alors que les ventes de voitures électriques s’accélèrent, les marques locales sont en train de préempter en totalité ou presque le segment haut de gamme électrique. Les derniers arrivés risquent de rester au bord du chemin.