Ford a annoncé que son plan d’investissement dans l’électrique allait finalement doubler. C’est le marché américain qui devrait principalement bénéficier de ce nouvel investissement.

L’an dernier, Ford a dévoilé un plan d’électrification allant jusqu’en 2025. Dans celui-ci figuraient de nombreux modèles hybrides rechargeables et électriques. Face à une concurrence toujours plus redoutable, la marque à l’ovale bleu a décidé d’aller encore plus loin.

Est-ce l’effet Joe Biden ? L’Amérique semble en tout cas vouloir verdir plus vite que prévu et Ford ne veut pas prendre le train en marche. Les investissements sur l’avenir du groupe vont ainsi s’élever à 22 milliards de dollars, soit 18 milliards d’euros.

À l’instar des constructeurs européens comme Audi ou de certaines marques asiatiques comme Honda, Ford va miser sur le « zéro émission ». Le nouveau PDG de la marque a assuré que ses équipes sont « à fond et ne céderont pas de terrain ». Très populaire aux USA, la marque Lincoln va bénéficier massivement de ces finances.



Outre l’électrique, c’est la voiture autonome qui va être au centre du travail de Ford. Le constructeur prévoit ainsi d’investir 7 milliards de dollars, soit environ 5 milliards d’euros dans le domaine.