Lexus ROV Concept

Sans crier gare, Lexus dévoile le ROV Concept, une étonnante vision d’un buggy haut de gamme fonctionnant à l’hydrogène.

La Toyota Mirai est la voiture à hydrogène la plus populaire. Mais elle n’est pas la seule au sein de la marque japonaise, qui étudie de nouveaux usages de l’hydrogène. C’est le cas de la Toyota Corolla H2 engagée en compétition, dont la configuration mécanique a donné naissance à la GR Yaris H2. Mais cette motorisation est désormais reprise par le Lexus ROV Concept.

Et comme les deux précédents prototypes Toyota, ce buggy embarque un moteur thermique modifié pour être alimenté directement en hydrogène. D’une cylindrée de 1,0 l, sa puissance totale n’a pas été mentionnée par le constructeur japonais. Mais Lexus précise que ses émissions polluantes sont réduites à près de 100 %. D’après la marque, seule une infime quantité d’huile pourrait se glisser dans les cylindres et être rejetée à l’échappement.

Un cocon haut de gamme pour le Lexus ROV Concept

D’une longueur de 3,12 m pour 1,73 m de large, le Lexus ROV Concept permet à deux passagers de prendre place à bord, dans un engin fidèle au style de la marque. L’habitacle est aussi dépouillé que d’habitude sur ce genre d’engin, mais il invente le concept de buggy premium, avec des sièges en cuir synthétique montés sur amortisseurs, un volant lui aussi gainé de cuir et une instrumentation analogique et numérique inspirée par le monde de la moto.

Contrairement à Tesla avec le Cyberquad, Lexus ne proposera jamais de version de série du concept. Mais ce dernier démontre les ambitions de la marque au sujet de cette technologie et les possibilités de « miniaturisation » des moteurs à hydrogène pour les futurs modèles de série.