Avec une plateforme partagée avec les utilitaires du PSA, le Toyota Proace suit la même trajectoire et adopte la motorisation électrique du groupe tricolore. Mais la garantie de la batterie bat tous les records.

La transition énergétique au sein du groupe PSA concerne aussi les utilitaires des trois constructeurs Citroën, Peugeot et Opel. Offrant leur plateforme au Toyota Proace, le fourgon japonais reçoit désormais la technologie électrique.

Pas de surprises donc sur la configuration mécanique strictement similaire aux utilitaires français et allemand. Le Proace est disponible avec deux versions 50 kWh et 75 kWh, assurant une autonomie de 230 km et 330 km respectivement.

Dans les deux cas, c’est un moteur de 136 ch et 260 Nm qui s’occupe de mettre en mouvement l’utilitaire, et ce jusqu’à la vitesse de 130 km/h. La recharge est assurée par un chargeur embarqué de 7,4 kW en AC et une prise Combo CCS en DC, avec une puissance maximale de 100 kW. Précisons qu’un chargeur triphasé AC de 11 kW peut être ajouté en option.

Disponible avec trois longueurs différentes, le Toyota Proace se différencie toutefois du trio PSA par sa garantie sur la batterie. Celle-ci  une garantie de la batterie étendue à 15 ans ou un million de kilomètres sur une base de 75 % de la capacité de la batterie initiale ! L’offre de Toyota est ainsi plus généreuse que celle de PSA, qui se limite à 8 ans et 160.000 km.