Ferrari travaille depuis de nombreux mois sur une supercar hybride, et les détails la concernant commencent à émerger. On savait déjà qu’un V6 la propulserait, et l’on apprend désormais que celui-ci développera 700 chevaux.

Ferrari n’a pour le moment sorti qu’une seule voiture à moteur électrique, la SF90 Stradale. Hypercar hybride rechargeable, elle a servi de vitrine à Ferrari pour faire le lien entre la Formule 1 et sa future gamme électrifiée. Le premier modèle électrique n’est pas encore prévu et la marque refuse de se précipiter.

Au sein de cette future gamme à faibles émissions, on retrouve le premier modèle, annoncé depuis de nombreux mois. Il s’agit d’une supercar dont on sait qu’elle embarquera un V6 hybride, contrairement au V8 de la SF90 Stradale.

On apprend aujourd’hui que ce V6 de 3,0 litres couplé à un moteur électrique développera autour de 710 chevaux. Le bloc électrique générerait à lui tout seul 110 chevaux, soit 82 kW. Selon Car, qui dévoile ses informations, l’Italienne codée pour le moment F171 serait une propulsion.



Il se dit que l’autonomie en tout électrique de cette Ferrari hybride pourrait atteindre 20 à 30 kilomètres. Son nom définitif pourrait être Ferrari 486, mais cette information reste à confirmer. Sa présentation devrait intervenir dans le courant de l’année, comme celle du SUV Purosangue, qui marquera un tournant pour le Cheval cabré.