La nouvelle Tesla Model 3 est-elle plus rapide que la version précédente ? Réponse dans ce nouveau comparatif qui cache bien des surprises.

Pour son millésime 2021, la Tesla Model 3 a reçu de nombreuses mises à jour cosmétiques, techniques et logicielles. Toutefois, la mécanique n’a pas évolué : dans sa version Performance, la familiale électrique conserve la même fiche technique. Ce qui devrait se traduire par des performances similaires. En théorie.

Comme l’indique Carwow à l’origine de ce comparatif, les deux Tesla Model 3 Performance disposent d’une puissance de 463 ch pour 660 Nm de couple. La nouvelle génération se montre un peu plus légère, avec à peine 3 kg de moins sur la balance (1 847 kg contre 1 844 kg). Soit une infime différence qui n’influe pas sur les performances.



La différence entre les deux Tesla Model 3 Performance ? Les pneus !

Dans la pratique, l’ancienne génération de Tesla Model 3 Performance prend toujours l’avantage sur la nouvelle dès le départ, avec un décollage plus immédiat. Et ce quelle que soit sa position sur la piste, ce qui peut avoir une influence. Mais la Tesla Model 3 2021 ne se laisse plus faire lors des exercices de reprise. Elle prend un très léger avantage dès les plus basses vitesses avant de se stabiliser avec une charge qui semble similaire entre les deux voitures. En matière de freinage, pas de changement, hormis un très léger avantage pour la précédente génération.

En revanche, si les Tesla Model 3 Performance sont similaires, elles ne disposent pas des mêmes pneus. L’ancienne mouture embarque des Michelin Pilot Sport 4S alors que la nouvelle génération repose sur des Pirelli P Zero. Les pneus clermontois, qui ont montré plus de grip sur chaussée humide, sont donc à l’origine de cet écart de performance, bien qu’il soit minime sur la ligne d’arrivée.