À l’instar du reste de la gamme, la Mini Cooper SE s’offre un léger coup de dépoussiérage.

Pour ce nouveau millésime, l’ensemble de la gamme Mini a été retouchée. Au rayon électrique, la Mini Cooper SE profite aussi du récent restylage. Toute la partie cosmétique a été revue, mais la mécanique de la citadine électrique ne bouge pas.

La nouvelle Mini Cooper SE se distingue désormais par la nouvelle calandre, dont le cerclage qui encadre la plupart des entrées d’air singe la présence d’une énorme calandre. Sans doute l’héritage du style BMW. Le regard, désormais sur fond noir, est toujours aussi cartoonesque et les longues portées disparaissent au profit de deux fentes. La poupe évolue dans une moindre mesure avec un bouclier retouché.



De nouvelles versions au catalogue de la Mini Cooper SE

Trois coloris sont ajoutés au nuancier de la Mini et un nouveau toit multicolore fait son apparition dans le catalogue des options. L’habitacle gagne un nouveau volant et quelques retouches pour harmoniser les lignes. L’instrumentation numérique inaugurée sur la précédente SE est reconduite et généralisée sur toutes les autres déclinaisons.

Sur la partie technique, la nouvelle Mini Cooper électrique conserve la même dotation que sa devancière. Elle repose sur une batterie de 32,6 kWh autorisant une autonomie comprise entre 225 km et 234 km. Le moteur électrique posé à l’avant conserve ses 184 ch. La citadine se décline désormais avec de nouvelles versions, dont les deux Electric Collection et Electric. La grille tarifaire débute au prix de 33 900 € en version Essential et grimpe à 41 500 € en version Yours.